Parrainages : Tous invalidés sauf...

La commission désignée par le Conseil poursuit l’examen des parrainages des candidats déclarés à l’élection présidentielle de février 2024.

Idrissa Seck, Daouda Ndiaye et Jean Baptiste
  • Alioune Sarr recalé

Le dossier du candidat Alioune Sarr est invalidé par la Commission de contrôle des parrainages. Il n’aurait validé que 17 000 parrains. Son mandataire qui est sorti du Conseil constitutionnel depuis plus d'une heure, s'est éclipsé... À noter que le coordonnateur des cadres de l’Alliance des forces de progrès (AFP) Alioune Sarr compte briguer la magistrature suprême en 2024 sans l'avis de son mentor, l'ancien président de l'Assemblée nationale Moustapha Niass.

  • Echec pour le juge Ibrahima Dème

La candidature d’Ibrahima Hamidou Dème, plus connu sous le nom de Juge Dème, candidat du Parti ETIC a été invalidée par le Conseil constitutionnel à l’issue de l’examen de ses parrainages. Les raisons précises de cette invalidation n’ont pas été publiquement divulguées.

Le dossier du candidat Mbacké Sarr, qui est le premier à ouvrir le bal ce mardi 2 janvier 2024, est aussi invalidé. Le motif évoqué par les sept sages reste inconnu. Son mandataire a zappé les journalistes qui font le pied de grue devant le siège des 7 Sages.

ADVERTISEMENT
  • Bamba Dièye aussi recalé

Le candidat déclaré Bamba Dièye n'a pas passé l'étape du parrainage. L'ex-maire de Saint-Louis, qui espérait concourir à la plus haute fonction du pays, a vu ses espoirs s’évanouir après que seulement 14 534 de ses parrains ont été validés par le Conseil constitutionnel.

  • Professeur Daouda Ndiaye passe son examen

Le leader de « fondateur du mouvement social ‘’Actions, Seen Tawfeex Sunu Yitte’’, tient son ticket pour l’élection présidentielle du 25 février 2024. La Commission de contrôle des parrainages valide le dossier du Professeur Daouda Ndiaye avec 46.656 parrains valides et 7156 rejets.

  • Le candidat du PUR passe, mais…

Le candidat du Parti de l'Unité et du Rassemblement (PUR) a validé son parrainage avec "47383 parrains", d'après son mandataire Boubacar Ndour. Toutefois, Aliou Mamadou Dia devra régulariser quelques 202 parrains au niveau de la région de Diourbel. Condition obligatoire pour la validation de son parrainage. Aliou Mamadou Dia est donc sur une pente lisse car devant être persuadé de la validité des parrains qu'il aura à rapporter au moment de la régularisation.

  • Le dossier de Cheikh Abdou Bara Mbacké Doly rejeté

Le dossier de Cheikh Abdou Bara Mbacké Doly n'est pas retenu par la Commission de contrôle des parrainages. Selon le mandataire du député qui s'est confié à la presse : " le Conseil constitutionnel a relevé 15.000 parrains qui ne figurent pas dans le fichier électoral ".

  • La candidature de Jean Baptiste rejetée

Jean Batiste Diouf, qui se présentait sous l’égide du Parti du Dialogue Fraternel pour la Paix (PDFP), a vu sa candidature invalidée par la Commission. En conséquence, il ne comptera pas parmi les candidats en lice pour l’élection présidentielle à venir.

  • Le candidat indépendant Oumar Sylla rejeté

La candidature d’Oumar Sylla n’est pas retenue par la Commission de vérification des parrainages. La raison évoquée selon plusieurs sources, est que sa clé USB contenant les fichiers électroniques est inexploitable.

  • Idrissa Seck passe au 2nd tour

Idrissa Seck n'est pas admis d'office pour le parrainage. Il passe au 2e tour avec 8613 doublons à régulariser. A rappeler qu'en 2019, il avait été recalé pour combler un gap de 19 parrains dans la région de Ziguinchor, notamment à Bignona.

  • Serigne Mboup et Pape Djibril Fall admissibles

Serigne Mboup est aussi admissible. Le candidat a validé 1.752 parrains. Son dossier compte 27.107 doublons externes. Idem pour Pape Djibril Fall. Après examen de son dossier PDF a validé 30 558 avec 22 055 doublons externes. Il a 48 heures pour régulariser.

À noter que la validation des parrainages ne garantit pas l’approbation finale de la candidature, mais représente une étape capitale dans le processus de candidature. La commission a rappelé aux candidats l’importance de fournir des dossiers complets et sans erreurs pour éviter les rejets ultérieurs.

Le Conseil constitutionnel suspend ses activités de vérification le 31 décembre et le 1er janvier, pour reprendre l’examen des dossiers restants à partir du 2 janvier 2024.

Résultats de la vérification des parrainages du Vendredi 29 décembre 2023

  1. Boubacar Camara: Parrainages validés. 6069 parrains introuvables dans le fichier électoral, mais cela n’a pas affecté la validation.
  2. Cheikh Aguibou Soumaré: Dossier rejeté pour cause de multiples doublons externes.
  3. Dr Ousmane Kane: Parrainage invalidé, non-paiement de la caution à la Caisse de dépôt et de consignation.
  4. Ousmane Sonko: En attente, l’absence de son représentant pour « petit malaise » a retardé la vérification.
  5. Me Amadou Aly Kane: Candidature invalidée. Malgré un dépôt initial de plus de 50 000 parrains, des anomalies telles que l’absence de mention de la région et des doublons ont réduit considérablement le nombre valide.
  6. Papa Eugène Barbier: Invalidé pour cause de dossier incomplet.
  7. Me El Hadj Diouf: Situation incertaine due à des communications contradictoires sur le nombre de parrains validés. Seulement 40440 parrains ont été confirmés valides.
  8. Abdoulaye Sylla: Invalidé pour doublons de parrains.
  9. Cheikh Tidiane Gadio: Dossier rejeté. Les détails spécifiques non divulgués, focus sur la correction des doublons.
  10. Mouhamed Ben Diop: Invalidé.
  11. Rose Wardini: Validation sous condition, nécessite une correction urgente des doublons.
  12. Cheikh Tidiane Dièye: Parrainages validés.
  13. Malick Gueye: Problème technique lors du transfert des données depuis la clé USB. Situation atypique non résolue.
  14. Mouhamed El Habib Tounkara: Seulement 189 parrains fournis sans caution. Dossier incomplet et donc invalidé.
  15. Mary Teuw Niane: Disqualifié pour non-reconnaissance de plus de 28000 parrains. 15584 parrains validés et 6128 doublons.
  16. Mamadou Sambou YATASSAYE: Invalidé pour modifications des fiches de parrainage.
  17. Déthié FALL: Parrainages validés.
  18. Aminata Assome Diatta: Invalidée après contrôle, seulement 9339 parrains validés sur 55000.
  19. Papa Macodou Diouf: Invalidé.
  20. Samba Ndiaye, invalidé
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

ADVERTISEMENT