Pourquoi la formation du gouvernement tarde à venir

Le nouveau gouvernement devrait être connu aujourd'hui vendredi 5 avril 2024. Equilibres politiques, renouvellement… sa composition est délicate. Dans l'attente, Ousmane Sonko commence à imprimer sa marque, affichant une ligne très ferme.

Ousmane Sonko Premier ministre

Après la nomination de Ousmane Sonko au poste de Premier ministre, le suspens se poursuit au sujet de la composition de son gouvernement. Le casting pourrait dévoilé ce vendredi 5 avril 2024. Le chef de l'Etat Bassirou Diomaye et son nouveau Premier ministre, Ousmane Sonko, s'attellent à composer leur équipe gouvernementale. Mais le duo Diomaye - Sonko fait face à la difficile équation du nouveau gouvernement.

En privé, des membres du pouvoir et leurs proches se désolaient que des batailles de positionnement ont été à la base de toutes les lenteurs. D'après Le Quotidien, "des personnes bien informées sont allées jusqu’à faire état de prises de bec sérieuses entre les deux têtes de l’Exécutif, Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye."

"Au point que l’un des deux protagonistes aurait posé sa démission sur la table, pour calmer les ardeurs. Le plus malheureux était de voir la solidarité entre les membres d’un même parti voler en éclats à la perspective d’un partage de portefeuilles", renseigne la même source. Un allié de la première heure se plaignait hier en privé : "Les gens de Pastef sont pareils, sinon pires que ceux de l’Apr. Ils n’entendent rien céder à d’autres, tant qu’eux-mêmes ne se sont pas servis."

Et même au sein du parti, les choses ne sont pas si aisées. Sur les réseaux sociaux, on lisait avant-hier des échanges entre camarades «patriotes» où personne ne voulait céder quoi que ce soit sous aucun prétexte. Un observateur notait que les choses ne se présentaient pas aussi facilement que les dirigeants de Pastef l’avaient espéré avant d’accéder au pouvoir. "Sonko avait déclaré qu’ils se sont penchés sur leur programme et leur gouvernement plusieurs mois avant d’arriver au pouvoir. Là, ils sont entourés par l’appétit de tous ceux qui ont été proches d’eux."

ADVERTISEMENT

La victoire aidant, des alliés de la 25ème heure sont venus présenter leurs prétentions. Karim Wade estime que sa partition n’a pas été négligeable dans la victoire contre Amadou Ba. Et il ne voudrait pas être moins servi qu’une Mimi Touré, entre autres. A moins de le voir renforcer aussitôt les rangs de l’opposition.

Et il y a ceux auxquels le parti Pastef serait redevable. D’où l’explication du maintien d’un Oumar Samba Ba, longtemps Secrétaire général de la Présidence, qui retrouve ce poste si stratégique. Un clin d’œil au « Directeur de campagne caché de Bassirou Diomaye », à qui l’on devrait des faveurs ?

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

Saint-Louis : Mansour Faye dénonce deux policiers ''corrompus'' par sa fille !

Saint-Louis : Mansour Faye dénonce deux policiers ''corrompus'' par sa fille !

Mbour : il prend 6 mois ferme pour une ''diarrhée aiguë''

Mbour : il prend 6 mois ferme pour une ''diarrhée aiguë''

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

ADVERTISEMENT