Poursuivi pour destruction de bien public : Mansour Cissé d’ex-Pastef relaxé

Le sieur Mansour Cissé a été relaxé par le tribunal de grande instance de Mbour hier, suite à une plainte pour destruction de biens publics déposée par le maire de Mbour, Cheikh Issa Sall. Le professeur d’anglais membre d’ex-Pastef a été arrêté le 08 janvier et placé sous mandat de dépôt à la prison de Mbour.

Mansour Cissé Ex pastef

C’est la relaxe pure et simple du prévenu, Mansour Cissé qui a été attrait devant la barre du tribunal grande instance de Mbour pour destruction de biens publics. Pour éviter une confrontation après une médiation de certaines personnalités dans la commune, le maire de la ville s’est finalement désisté. Son avocat, Me El Hadj Diouf qui s’était présenté, a soutenu que son client a décidé de se retirer et avant que l’audience ne démarre, le conseiller du plaignant a quitté la salle.

Revenant sur les faits, le prévenu a soutenu que la nuit des faits, il n’était pas au stade, il était chez lui. Toutefois, Mansour Cissé soutient devant la barre : «J’étais mis au courant que le maire voulait faire la propagande pour son candidat avec des affiches aux couleurs de la coalition Benno bokk yaakaar à la place de la mairie de Mbour», a soutenu l’accusé. Après cette déclaration, le procureur le charge en soutenant que son intention était de commettre un trouble à l'ordre public.

Mais l’accusé se défend qu’il n’a jamais lancé un appel aux militants de Pastef. « J’ai demandé aux Mbourois et aux patriotes de venir assister à la fête. C’est le maire qui a commencé les hostilités. Les vidéos ont montré que la fête était belle jusqu’au moment où Cheikh Issa Sall a pris le micro pour scander le nom de Amadou Ba. C'est à ce moment que la foule a crié «Sonko», noyant ainsi son discours. Je me demande comment mon nom a été mêlé à cette histoire et depuis quand prononcer le nom de Ousmane Sonko est devenu un délit dans ce pays », s’est-il défendu.

Le maître des poursuites continue et accuse Mansour Cissé d’avoir tenté de saboter la rencontre du maire avant de présenter des excuses. A ce titre, l’accusé soutient que mardi dernier, au sortir du tribunal, les partisans du maire et ses amis se sont donnés en spectacle, se soldant par une blessure du jeune activiste Bacary Diémé qui a fini par déposer une plainte. La tension a monté d’un cran. C’est pourquoi, dit-il, «des personnalités, y compris son avocat, m’ont demandé de parler au téléphone à Cheikh Issa Sall pour apaiser la tension».

A la question de savoir pourquoi il a défié la justice en refusant d’aller répondre à la convocation, il soutient : «Le 30 décembre, Cheikh Issa Sall m’a appelé plusieurs fois ; lorsque j’ai décroché, il m’a menacé et m’a abreuvé d’injures. Mieux, j’ai dit que je ne répondrai pas à la convocation de Cheikh Issa Sall et non à une convocation de la police. A Mbour, tout le monde est témoin des agissements délictuels du maire qui peut débarquer au domicile de quelqu’un, le prendre de force. Moi je ne fais pas partie des types qu’on embarque. Je le dis à qui veut l’entendre

ADVERTISEMENT

Pour son avocat, Me Tall, cette convocation ne devrait pas avoir lieu car les Mbourois de tout bord font partie de la famille du maire qui devrait éviter d’être mêlé à des histoires de bas étage. «Nous remercions Cheikh Issa de s’être désisté mais en tant que premier magistrat de la ville, il ne devrait pas entrer dans une querelle de bas étage et mêler la justice dans une affaire purement politique. Pour dire la vérité, tout le monde est gêné ici, même le procureur a des problèmes pour faire son réquisitoire.

De cette plainte, aucun témoin n’a été entendu, aucun document ne prouve l’implication de mon client. La vérité est que le 31 décembre à minuit, tous les Sénégalais ont scandé le nom de Sonko à travers le territoire national. Donc, mon client n’a commis aucune infraction. C’est pourquoi je vous demande de le libérer purement et simplement», a plaidé Me Tall. Finalement, le prévenu a été relaxé par le TGI

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Etats-Unis : Peter Morgan, lead-vocal de Morgan Heritage s’est éteint

Etats-Unis : Peter Morgan, lead-vocal de Morgan Heritage s’est éteint

L’étudiant Prosper Clédor Senghor inhumé à Cabrousse

L’étudiant Prosper Clédor Senghor inhumé à Cabrousse

Présidentielle 2024 : Cheikh Yérim Seck détaille sur 'une négociation' entre Sonko et Macky

Présidentielle 2024 : Cheikh Yérim Seck détaille sur 'une négociation' entre Sonko et Macky

Une très bonne nouvelle pour Dani Alves

Une très bonne nouvelle pour Dani Alves

Trafic de migrants : un faux Mbacké Mbacké arrêté

Trafic de migrants : un faux Mbacké Mbacké arrêté

Wally Seck va t-il arrêter la musique? Les éclairages de son staff

Wally Seck va t-il arrêter la musique? Les éclairages de son staff

L'amant engrosse sa fille, le papa le tue à coups de machette

L'amant engrosse sa fille, le papa le tue à coups de machette

Le fils de Ahmet Amar serait mort d'une overdose

Le fils de Ahmet Amar serait mort d'une overdose

ADVERTISEMENT