Présidentielle : Macky Sall aurait changé de candidat, il préfère Amadou Bâ à...

Tsunami au sein de la majorité présidentielle ! Selon Les Echos qui donne la nouvelle, Macky Sall aurait lâché Amadou Bâ pour Boun Abdallah Dionne.

L’ancien Premier ministre du Sénégal, et ancien ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, Mahammed Boun Abdallah Dionne

Si cette info est avérée, elle va faire l'effet d'une bombe à fragmentation au sein de la mouvance présidentielle. Des «tractations intenses» seraient menées au sein de Benno Bokk Yakaar (coalition au pouvoir) pour changer de candidat à quelques jours du scrutin présidentielle prévu le 24 mars 2024. À en croire Les Echos, Macky Sall aurait opéré un virage à 180°. Il aurait préféré Boun Abdallah Dionne à Amadou Ba, candidat désigné de BBY.

Les Échos révèle que les manœuvres en question se déroulent «depuis le milieu de la semaine dernière pour faire avaler cette pilule aux responsables» de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel). La même source renseigne que le Parti démocratique sénégalais (PDS) et son candidat, Karim Wade, ont été approchés pour apporter leur soutien au nouveau champion de Macky Sall.

Seulement, le Front démocratique pour une élection inclusive (FDPEI), qui regroupe les candidats recalés dont celui du PDS (Karim Wade), est à l’écoute de la Cour suprême suite à son recours contre le décret convoquant le corps électoral le 24 mars.

Pendant ce temps, Mahammad Dionne essaie d’attirer le maximum de soutien autour de sa candidature. « Je voudrais lancer un appel à toutes les forces de progrès, à tous ceux qui croient à la démocratie et à la République, à nous rejoindre pour la formation d’une inter-coalition autour de la coalition Dionne2024, a lancé l’ancien chef du gouvernement, repris par Les Échos. Cette inter-coalition devra être le bloc républicain et démocratique avec une seule ambition : protéger la nation des dérives de l’extrémisme violent, de dérives de tout ce qui est contre la République, de tout ce qui est contre la démocratie.»

Cet appel du pied de Dionne à ses ex-camarades de parti n'est pas anondin, selon le journal.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT