Présidentielle: Alioune Mamadou Dia compte raviver le dynamisme industriel à Thiès

Le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) à la présidentielle du 24 mars, Alioune Mamadou Dia, promet de faire de Thiès la région qui portera le développement du Sénégal, s’il est élu à la tête du pays.

AMD PUR

La campagne d’Aliou Mamadou Dia s’est poursuivie dans la région de Thiès et ses artères. Accueillie par foule acquis à sa cause, la caravane a sillonné différentes artères de la capitale du rail. Une occasion pour Aliou Mamadou Dia de dénicher les potentialités de cette zone. L’ancien fonctionnaire internationale compte faire de Thiès, « la région la plus riche du Sénégal ».

Il est revenu sur les difficultés qui retardent le changement : « malheureusement, nos dirigeants n’ont pas pu valoriser le grand potentiel qui existe dans la région », a-t-il dit au terme de sa caravane qui s’est arrêtée devant l’hôtel de ville de Thiès. « Je m’engage à capitaliser ce potentiel pour faire de Thiès, la région qui va porter notre économie à tout point de vue », a déclaré le candidat du Parti de l’unité et d rassemblement.

Il promet de faire pour Thiès « ce que personne n’a jamais fait » pour cette ville qui selon lui a tout donné au Sénégal, alors que l’État “n’a absolument rien fait” pour elle en retour. Le candidat du PUR envisage de réhabiliter l’industrie à Thiès, qui a été le « deuxième poumon industriel du Sénégal », mais qui a vu mourir la plupart de ses usines, dont la SISMAR, la Sigelec qui fabriquait des batteries, ainsi que l’industrie textile.

Il compte donner une autre dimension au chemin de fer qui a fait de Thiès un melting-pot, dans la sous-région. « Notre ambition est de reprendre le chemin de fer entre Dakar et Bamako, mais aussi de nouvelles lignes qui relieront toutes les régions du pays et les grandes villes du pays, pas avec des vieux trains, mais avec des trains à grande vitesse », a-t-il dit.

Alioune Mamadou Dia annonce, dans les prochains jours, la projection en 3D de son projet déjà conçu, dit-il, et portant sur le maillage du Sénégal en lignes ferroviaires. Thiès abritera, s’il est élu à la présidence de la République, la plus grande technopole d’ingénierie en Afrique de l’Ouest, à savoir l’Institut sénégalais du futur, qui sera spécialisé dans l’intelligence artificielle, la robotique, l’Internet des objets, entre autres.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT