Que sait-on des dossiers de candidature de Oumane Sonko et Diomaye Faye ?

Les dossiers d’Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye ont été déposés au Conseil constitutionnel dimanche 24 décembre sans tambour ni trompette.

Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye

Le dossier de candidature de Ousmane Sonko a été déposé au Conseil constitutionnel, a révélé son mandataire Ayib Daffé. Malgré le refus de la Direction générale des élections (Dge) de lui délivrer les fiches de parrainages, Ousmane Sonko a bel et bien déposé son dossier de candidature au conseil constitutionnel en contournant la DGE et la DAF qui refusent respectivement de lui délivrer des fiches de parrainage et de le réinscrire sur le fichier électoral.

« Nous avons bien déposé notre dossier au Conseil constitutionnel ! » : ce sont les mots de Ayib Daffé, mandataire de l’opposant Ousmane Sonko, qui refuse cependant de dire si c’est lui-même qui a posé cet acte tenu secret depuis dimanche dernier. Pourtant, RFI, même les journalistes qui font le pied de grue devant le siège du Conseil constitutionnel affirment n’avoir pas vu le mandataire officiel d'Ousmane Sonko ni avoir recueilli une quelconque réaction de sa part, comme c’est toujours le cas pour les autres mandataires au sortir du bureau du greffe du Conseil.

Selon une source du parti dissout Pastef, c’est une consigne qui a été donnée dans ce sens. Une manière de "détourner" les attentions de l’administration centrale qui a même refusé.

Selon ‘’SourceA’’ dans sa parution de ce mercredi 27 décembre 2023, le dossier de Ousmane Sonko n’est pas complet, car il n’y a pas de fiche officielle de parrainage. Mais Ousmane Sonko a bien déposé des fiches de parrainage. Celles-ci sont accompagnées d’un exploit de constat d’huissier pour montrer que la Direction générale des élections n’a pas voulu respecter la décision de justice rendue par le tribunal d’instance hors classe de Dakar. C’est un parrainage par les élus qui a été choisi.

Toujours au sujet du dossier de candidature de Sonko, ajoute le journal, il faut signaler qu’un autre exploit de constat d’huissier a été aussi déposé pour accompagner la quittance reçue au niveau de la Caisse des dépôts et consignations.

ADVERTISEMENT

Contrairement à celui du leader de Pastef, celui de son numéro 2 est complet. Mais Pastef reste convaincu que les sept sages vont accepter la candidature de leur chef de file.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT