Sangalkam: le maire Pape Sow arrêté

Le maire de Sangalkam a été arrêté par la brigade de la DSCOS de Rufisque suite à un litige foncier. Les populations locales soupçonnent le maire déchu, le ministre Oumar Guèye d'être derrière cette arrestation.

Pape Sow, maire de Sangalkam

Le nouveau maire de Sangalkam, Pape Sow, a été arrêté suite à un litige foncier. Des pneus ont été brûlés sur la route menant vers la commune par ses partisans qui indexent l'ancien maire Oumar Gueye d'être derrière cette affaire. L'édile de la ville de Sébikotane a été arrêté par les éléments de la Division de la surveillance et du contrôle de l'occupation des sols (DSCOS) dans une affaire foncière.

Après une plainte de membres de la famille de Baye Talla Guèye ( à ne pas confondre avec celle du ministre Oumar Gueye) contre le maire Pape Sow, les auditions ont duré jusque tard dans la soirée.

Finalement libéré après des heures d'audition

"Ça fait plus de 10 ans que je travaille et je n'ai jamais eu de problème" a déclaré le jeune maire après sa libération. Le membre de la coalition Yewwi Askane wi considère que c'est statut de maire qui est à l'origine de cette affaire. Il maintient son ancrage dans la coalition de l'opposition. Je suis devenu maire grâce à Yewwi Askane wi conclu Pape Sow devant ses partisans.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

ADVERTISEMENT