Troisième mandat : Macky Sall claque deux milliards FCFA pour son image

Le chef de l’Etat sénégalais ne lésine pas sur les moyens pour "forcer" son 3e mandat à la tête du pays le plus à l'ouest de l'Afrique.

President Macky Sall

C’est le magazine Africa Report, qui a levé le lièvre. La Présidence de la république du Sénégal a engagé une société de lobbying américaine Mercury Public Affairs dans le cadre d'une campagne mondiale visant à redorer la réputation de Macky Sall qui envisage un troisième mandat controversé.

Mercury Public Affairs, basé à New York, doit être payé 15 000 $ (plus de 7 millions FCFA) par mois pour fournir «des services de conseil stratégique, de relations gouvernementales, de lobbying et de relations publiques» au profit du bureau de la présidence, selon un dossier de lobbying récemment divulgué, selon le magazine africain de référence en politique, économie et culture, The Africa Report.

Mais selon le document que nos confrères du journal Le Témoin détiennent, il s'agit d'un juteux contrat de plus de 2 milliards 40 millions de FCFA signé par le camp de Macky Sall avec le Groupe Kirjas Global, qui a pris effet en janvier 2022 et prendra fin en début janvier 2024. Soit à un mois de l’élection présidentielle, prévue en février 2024.

Le Groupe Kirjas Global a pour activité principale de fortifier les efforts diplomatiques et internationaux pour promouvoir le Sénégal, les « efforts exceptionnels » du Président Macky Sall et I ’ambitieux programme de son gouvernement. Il fournira conseils et assistance au client. Et dans le cadre du présent contrat, le client (la présidence) confie à Kirjas Global qui valide la mission d’accompagner pendant 24 mois, à compter du 1er janvier 2022, la Présidence de la République, dans les missions définies ci-après :

« Tous les frais indiqués à l’entrepreneur principal incluent la TVA partout où applicable, que le Sous-traitant ajoutera à ses factures à la taux approprié », est aussi une clause qu’on avoue ne pas cerner...

ADVERTISEMENT

D’abord, assurer la continuité des initiatives réussies du Plan Sénégal Emergent (PSE), en sécurisant diverses réunions dès janvier 2022, ensuite accompagner et renforcer les contacts établis et les tendances positives avec les réunions précédemment mises en place. Ces réunions comprendront une liste soigneusement élaborée de dirigeants politiques étrangers, de parlementaires, de représentants de gouvernements, d’institutions internationales, d’activistes de la société civile et de faiseurs d’opinion (médias et ré- seaux sociaux) en ligne, en utilisant les nouvelles technologies, en organisant des discussions en ligne mensuelles avec des membres des parlements nationaux et régionaux en Europe et en Afrique, par le biais de séminaires et d’entretiens avec les médias.

Dans cette opération de charme en dehors du Sénégal, un accent sera mis sur I’Europe, I‘Asie, I’Amérique du Nord, I’Amérique Latine et l’Afrique, avec des visites spéciales de responsables gouvernementaux et des représentants des partis, au Sénégal, grâce à des visites sur mesure d’importants dirigeants politiques ou représentants d’institutions internationales en leur proposant des rencontres avec des membres désignés du gouvernement, de l’équipe de la présidence et des médias (certains médias).

Toujours dans cette lancée, Groupe Kirjas Global agit en organisant des dé- légations diverses à I’occasion de rencontres nationales, continentales ou internationales, qui pourront offrir un soutien et offrir un témoignage sur I’approche visionnaire et transparente, la qualité et l’excellence de la gouvernance du président Macky Sall et des autorités du Sénégal, comme un exemple pour I’Afrique et le monde. Qui dit mieux ? Cerise sur le gâteau, ces lobbyistes vont mener une offensive de communication diplomatique à l’intention de la communauté internationale par le biais d’événements qui appuieront et renforceront les performances de la gouvernance avec I’appui international en s’appuyant sur les expériences de communication tirées de la Covid, s’engager dans la diplomatie numérique, ce qui contribuera à la coordination de la présence et de la participation des responsables gouvernementaux à des événements internationaux clés (conférences, sommets, assemblées).

Enfin, Kirjas Global se doit aussi de préparer un livre qui synthétisera la vision et les positions et les résultats des conférences / débats en ligne, des rapports, des articles et une promotion sur les développements positifs importants au Sénégal et en Afrique.

Ordonnateur des missions, Spécification des prestations et volet financier du contrat Selon le contrat, seul le ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République, ou son (ses) représentant(s) dûment désigné(s) par lui, peuvent valablement ordonner à Kirjas Global L'exécution d’une ou des missions visées.

Le présent contrat, qui prend effet à partir du 1er janvier 2022, est conclu pour une durée déterminée de 24 mois et prend fin au 31 décembre 2023. En échange des services du sous-traitant ci-dessous, l’entrepreneur principal (l’Etat du Sénégal) doit payer au sous- traitant 130.000 dollars soit 85 millions de FCFA par mois, au prorata pour tout mois partiel, facturé mensuellement pendant la Durée, facture à envoyer à l’adresse indiquée par écrit par le Client.

Mais en plus, il paiera et remboursera les sous-traitants pour toutes les dépenses professionnelles engagées et documentées dans le cadre de la fourniture des Services, facturées mensuellement, à condition, toutefois, que tout paiement ou remboursement de toute dépense nécessite l’approbation écrite préalable de l’entrepreneur principal.

À sa seule et exclusive discrétion, le sous-traitant peut exiger de l’entrepreneur principal de payer à l’avance ou directement à un vendeur toute(s) dépense(s) en rapport avec cet Accord. « Tous les frais indiqués à l’entrepreneur principal incluent la TVA partout où applicable, que le Sous-traitant ajoutera à ses factures à la taux appro- prié », est aussi une clause qu’on avoue ne pas cerner…

Le Sénégal paiera chaque facture qui lui sera soumise par le sous-traitant, conformément à son annexe 3 et autrement avec les accords versements, en fonds compensés dans les 10 jours suivant la réception (qui sera déterminé conformément à la section (Avis) sur un compte bancaire désignée par écrit par le sous-traitant (la date d’échéance), sous réserve des réceptions des fonds appropriés par l’entrepreneur principal de la République de Sénégal (client) pour les services de sous-traitance.

Toutes les sommes dues au sous-traitant en vertu du présent contrat deviendront exigibles immédiatement à sa résiliation, malgré toute autre disposition.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

ADVERTISEMENT