Le gouvernement s’est engagé à faire face à la presse tous les 14 jours. Pour la première édition de cette trouvaille, huit ministres et un Secrétaire d’État ont fait face à des journalistes. Occasion pour le ministre de l'intérieur de répondre à certaines interrogations sur le report des élections locales.

Présent au face-à-face, Antoine Felix Abdoulaye Diome , tout nouveau ministre de l’Intérieur, est revenu sur les élections locales dont la date d’organisation n’est toujours pas connue. Selon lui, l’audit du fichier électoral est en cours. « C’est la loi qui a permis de repousser les élections et celle-ci devra être utilisée pour trouver une date », dit-il.

Antoine Felix Abdoulaye Diome renseigne qu’il n’est même pas encore question de choisir une date. « Actuellement, les experts devant auditer le fichier électoral sont en train d’être sélectionnés. Une fois terminé, un rapport sera rendu. C’est ensuite que les acteurs politiques dans le dialogue politique vont trouver un consensus sur une date », indique-t-il.

Autrement, l’audit du fichier électoral qui est un préalable à la tenue des élections locales n’a pas encore débuté.

Ont également répondu présents à cette rencontre, les patrons des départements de l’Intérieur, de la Santé, de l’Agriculture et de l’Equipement rural, de l’Eau et de l’Assainissement, des Pêches et de l’économie maritime, de l’Environnement, du Commerce et des petites et moyennes entreprises, de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, ainsi que le Secrétaire d’État chargé des Sénégalais de l’extérieur. Le tout sous la houlette du porte-parole du gouvernement, ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar GUEYE. Selon ce dernier, « cette rencontre constitue une matérialisation des instructions du chef de l’État qui place la communication dans la vision globale du PSE ».