AIBD : une Sud-africaine arrêtée avec 100 boulettes de cocaïne ingurgitées

Dans le cadre de la lutte contre la drogue, une ressortissante sud-africaine arrêtée par la Cellule aéroportuaire anti-Trafics (CAAT) de l'AIBD avec des boulettes de cocaïne dans l'estomac.

Le personnel de l'AIBD

Avant-hier, en fin d'après-midi, les agents de la Cellule aéroportuaire anti-Trafics (CAAT) ont appréhendé à l'Aéroport international Blaise DIAGNE (AIBD) une mule ayant ingurgité des boulettes de poudre blanche suspectée d’être de la drogue dure. Ladite mule selon un communiqué de Division de la Communication et des Relations publiques parvenue à notre rédaction est une dame de nationalité sud-africaine. Elle est arrivée à Dakar à bord d'un vol d'une compagnie aérienne étrangère en provenance d’Addis-Abeba.

"Des critères objectifs de ciblage ont été à l'origine de l'interception de la passagère en question. L'analyse de ses documents de voyage et son comportement au cours de l'interrogatoire ont permis aux agents des Douanes de la CAAT de découvrir le subterfuge confirmant ainsi les soupçons qui pesaient sur elle. Les premiers tests d'urine prélevée sur la mule se sont révélés positifs à la cocaïne. La dame est, par la suite, admise à l'hôpital Principal de Dakar (HPD) pour les besoins d'expulsion des boulettes sous la surveillance du Service des urgences dudit hôpital requis à cet effet par l'Administration des Douanes", a expliqué le document. Qui a précisé que le scanner effectué par le Médecin de garde a permis de constater la présence de boulettes dans l'estomac de la mule.

Selon ses déclarations, elle en aurait ingurgité cent boulettes. Entre son admission à l'hôpital, le lundi et ce mardi 14 novembre 2023 à 17 heures, la dame a eu à expulser 92 boulettes testées positives à la cocaïne par le Laboratoire national d'Analyse des Drogues (LINAD) de la Police technique et scientifique. Elle est toujours en surveillance à l'HPD.

L'enquête et la procédure suivent leur cours en parfaite synergie d'action avec la Direction de l'Office central de Répression du Trafic illicite des Stupéfiants (DOCRTIS) et en rapport avec le Parquet de Mbour, a précisé la même source. Laquelle l'Administration des Douanes réaffirme sa détermination à combattre le trafic de drogues et invite les populations à accompagner les unités douanières dans l'exécution de leur mission.

,

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT