Casamance : Salif Sadio repéré, trois bases rebelles démantelées

Ainsi, après le démantèlement des neuf bases de Salif Sadio dans le nord Sindian, l’Armée a démantelé trois bases d’Atika dans la zone de Djibidione où Salif Sadio a été signalé.

Des militaires sénégalais patrouillent dans la forêt de Blaze, en Casamance, le 9 février 2021.

.

L’Armée a repris ses bombardements en Casamance comme l’avait annoncé le chef de l’Etat, le 4 Avril dernier. Une opération terrestre de grande envergure est menée contre les positions de César Atoute Badiate implantées dans la commune de Djibidione.

Et hier jeudi, dès les premières heures de la matinée, les hommes du Colonel Ndour ont enclenché leur opération de ratissage dans cette contrée du Fogny démantelant trois nouvelles bases d’Atika.

Il s’agit des positions implantées à Médiadiame Oupotte, Niambalang, des villages qui longent la frontière gambienne sont commandés par Paul Aloukassine Bassène ainsi que la position satellite de Madia Thiam. Toutes ses positions étaient alignées le long de la frontière sénégalo-gambienne.

Salif Sadio signalé à Djibidione

Le chef de guerre rebelle qui serait en fuite avec sa femme, a été signalé à Djibidione, une zone tristement célèbre à cause du conflit armé en Casamance.

Le couple avait quitté son sanctuaire pour fuir nuitamment à bord d’une moto vers les villages frontaliers de la Gambie.

Salif Sadio et sa femme étaient escortés d’une horde de rebelle avant de s’évaporer dans la nature avant l’assaut des soldats sénégalais.

Une offensive de grande envergure terrestre est en cours pour neutraliser Salif Sadio et ses lieutenants, renseigne-t-on.

L’on signale que l’Armée va user de son droit de poursuite pour localiser et capturer, morts ou vifs, Salif Sadio et ses combattants.

Salif Sadio vivait dans une case en dur couvert de tôles et abritant un bunker souterrain qui lui servait d’abri et e poste de commandement.

En fouillant son « abri », l’armée a découvert une importante logistique de guerre, des marmites, ustensiles de cuisine, des sacs de ruz des mortiers, des lance-roquettes, des fusils rouillés, des voitures volées, des sachets de chanvre indien, des vélos, des matelas sans oublier de petits pagnes de séduction et des perles pour femme….

Ce qui laisse croire que Salif Sadio vivait avec son ou ses épouse(s) dans la forêt qui abritait sa base.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Clash des effets: Brill signe son entrée avec Effect Ralgan

Clash des "effets": Brill signe son entrée avec "Effect Ralgan"

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

Iran vs Sénégal: Un match nul

Iran vs Sénégal: Un match nul

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)