Elle noie son bébé de 2 jours et l'enterre discrètement dans une ferme

Les faits ont eu lieu au Kenya, la police de Rachuonyo Sud, dans le comté de Homa Bay, a arrêté une femme de 32 ans accusée d’avoir tué son bébé de deux jours en le noyant dans une mare d’eau avant de l’enterrer dans une ferme voisine.

Bébé prématuré

La dame en question a été arrêtée dans la nuit du samedi 13 janvier 2024 après des soupçons des voisins sur l'absence de la femme ainsi que celui de son enfant pendant une période prolongée de la journée. Inquiets, ils ont signalé l’affaire à un ancien du village, ce qui a incité le chef adjoint de la sous-localisation de Kamuma, Collins Joram, à enquêter sur la question.

Il a été révélé que la femme a accouché le jeudi 11 janvier et que miraculeusement le bébé est décédé le samedi 13 janvier. Elle a décidé de cacher le corps en le plaçant dans une boîte avant de l'enterrer dans une tombe peu profonde et recouverte de terre.

« Elle a eu un accouchement réussi dans le village et a été assistée par un promoteur de santé communautaire. C’était une fille », a déclaré l’administrateur. Malheureusement la femme sera dénoncée par ces trois enfants qui ont déclarés avoir vu leur mère placer le nouveau né dans une bassine d'eau froide apparemment dans l'intention de le noyer.

Ignorant les événements tragiques, les enfants pensaient que leur frère dormait lorsqu’ils rentrèrent de l’école plus tard dans la journée. La suspecte aurait ensuite demandé l’aide de sa fille de sixième année pour l’accompagner dans une ferme abandonnée voisine. Là, elles auraient enterré le bébé dans une boîte après avoir marché au moins un kilomètre.

Les voisins sont devenus méfiants samedi lorsqu’ils n’ont pas vu la femme allaiter le bébé, ce qui a conduit à des enquêtes. Suite à l’intervention de la police, la femme a conduit les policiers jusqu’à la tombe de fortune, où le corps a été exhumé. Une enquête plus approfondie a révélé que la suspecte avait divorcé de son mari il y a environ trois ans et, interrogé, l’homme a affirmé ne pas connaître l’existence de l’enfant.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Comment sauver Macky Sall !

Comment sauver Macky Sall !

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

ADVERTISEMENT