ADVERTISEMENT

Le président Macky Sall décrète trois jours de deuil national [Document]

A la mémoire des 11 bébés morts calcinés à l’hôpital de Tivaouane.

Drapeau en berne Sénégal deuil national

Un deuil national de trois (3) jours a été décrété ce jeudi 26 mai, par le président de la République, Macky Sall. Ce suite à la tragédie survenue hier mercredi à l'Hôpital Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh de Tivaouane où pas moins de 11 bébés ont péri dans un incendie du service néonatologie.

ADVERTISEMENT

Sur les réseaux Sociaux, les internautes réclament la démission du ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, qui selon eux, est le responsable de tous les drames survenus dans les hôpitaux ces dernières années. Les drapeaux seront en berne. Sous son tweet dans lequel il annonce avoir écourté son séjour canadien pour rentrer au pays, les Sénégalais pointent du doigt son incompétence.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Cinq aliments qui contiennent de la vitamine D

Cinq aliments qui contiennent de la vitamine D

Grand-Yoff : un imam porté disparu

Grand-Yoff : un imam porté disparu

L’hécatombe des « influenceurs » ! [Opinion du Contributeur]

L’hécatombe des « influenceurs » ! [Opinion du Contributeur]

Hydrogène vert : un secteur prometteur en Afrique (rapport)

Hydrogène vert : un secteur prometteur en Afrique (rapport)

Tout Yewwi Askan Wi se range derrière Ousmane Sonko

Tout Yewwi Askan Wi se range derrière Ousmane Sonko

Sénégal : des doutes et des peurs… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : des doutes et des peurs… [Opinion du Contributeur]

Les pays de la CEDEAO reçoivent un prêt de 50 millions de dollars de la BAD

Les pays de la CEDEAO reçoivent un prêt de 50 millions de dollars de la BAD

Deux ans de prison ferme pour Samba Ka !

Deux ans de prison ferme pour Samba Ka !

Le Rayo réagit au non-transfert de Pathé Ciss : 'Il n’y a eu aucun accord entre les clubs'

Le Rayo réagit au non-transfert de Pathé Ciss : 'Il n’y a eu aucun accord entre les clubs'

ADVERTISEMENT