Maroc : les parlementaires font la guerre à l’application TikTok

Des parlementaires marocains appellent à la suppression du réseau social, sinon à la restriction de son utilisation dans le pays.

interdiction-tiktok-senegal-1

Suite à la grande polémique suscitée par certains contenus de l’application Tiktok, qualifiés de contraires à l’éthique, certains parlementaires marocains ont livré un véritable coup de gueule. Ils demandent aux autorités marocaines de restreindre ce réseau social pour ses contenus scandaleux et insultants.

Certains citoyens marocains réclament aussi la légalisation et la surveillance de près les médias sociaux, en particulier l’application « Tiktok ». Certains d’entre eux ont même exigé qu’ils soient contrôlés et soumis à un cadre juridique strict qui punit quiconque qui ose diffuser des absurdités ou nuire à la réputation du pays.

Il est à noter qu’un certain nombre d’activistes des réseaux sociaux se sont récemment lancés dans des campagnes appelant à l’interdiction de l’application « Tik Tok » au Maroc, suite à la décision de la Jordanie d’interdire ladite application dans son pays. Le journaliste Redouane Ramadani et la comédienne Hana Lamrini ont dénoncé le contenu immoral de certains utilisateurs de Tik Tok pour persuader leurs abonnés de leur offrir des sommes d’argent.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dépendance affective dans les couples : comprendre, identifier et surmonter

Dépendance affective dans les couples : comprendre, identifier et surmonter

Paiement instantané 24/7 : La nouvelle initiative de la BCEAO pour l'UEMOA

Paiement instantané 24/7 : La nouvelle initiative de la BCEAO pour l'UEMOA

Déjeuner à l'Elysée : ce que  Diomaye et Macron se sont dit

Déjeuner à l'Elysée : ce que Diomaye et Macron se sont dit

Transfert d'argent : Wave et OM menacés

Transfert d'argent : Wave et OM menacés

Classement Fifa : le Sénégal chute

Classement Fifa : le Sénégal chute

Kaffrine: un étudiant égorge sa nièce de 2 ans

Kaffrine: un étudiant égorge sa nièce de 2 ans

Souveraineté vaccinale : le plaidoyer de Diomaye devant l'Europe

Souveraineté vaccinale : le plaidoyer de Diomaye devant l'Europe

Euro 2024 : l'intelligence artificielle prédit le vainqueur

Euro 2024 : l'intelligence artificielle prédit le vainqueur

Conflits interethniques à Médina Gounass : Pourquoi Embalo ferme sa frontière

Conflits interethniques à Médina Gounass : Pourquoi Embalo ferme sa frontière

ADVERTISEMENT