Meurtre du gérant de station-service à Touba : Rebondissement !

Il y a du neuf dans l'enquête sur le meurtre du gérant de la station-service, Bara Cissé retrouvé mort dans son bureau.

bara Cissé, gérant station service tué à Touba

Les résultats de l’enquête sur l’affaire Bara Cissé, retrouvé mort dans sa cabine, accablent les deux pompistes. Les deux mis en cause placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête ont été déférés hier. Mais ils ont bénéficié d'un retour de parquet.

Selon Libération, les enquêteurs ont relevé plusieurs détails troublants en plus des contradictions des mises en cause à travers leurs différentes déclarations. En effet, lors de leur interrogation, les pompistes qui étaient de garde ce jour, soutiennent n’avoir vu personne entrer dans le bureau du défunt, ni entendu le moindre bruit.

Une déclaration que réfutent les enquêteurs puisque les mises en causes, signalent les limiers, se trouvaient à 20 mètres de la scène du crime. En plus, l’emplacement de leur poste fait face à la seule entrée du bureau de Bara. A cela s’ajoute le fait que l’argent de la caisse manquait. Pour l’heure, des vérifications supplémentaires sont en cours.

Par ailleurs, rapporte le journal, les policiers sont presque convaincus que les deux pompistes ont joué un rôle sur le meurtre de Bara Cissé. Ils ont par contre bénéficié d’un retour de parquet le mercredi.

Le film d'un meurtre

ADVERTISEMENT

Le gérant de cette station-service a effectué hier la prière de "Gué" ( 5ème prière quotidienne : ndlr ) vers 20h avant de rejoindre son bureau d'après les témoignages. Malheureusement il a été tué à l'intérieur puis abandonné sur place. La découverte du corps sans vie a été faite par un pompiste du même service. L'autopsie confirme un meurtre notamment une mort consécutive à une polytraumatisme crânien encéphalique suivi d'hémorragie grave.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT