Mozambique : au moins 4 morts suite au passage de la tempête Filipo

Après avoir été frappé par le cyclone Freddy il y a seulement un an, le Sud-Est du Mozambique a subi ces dernières 24 heures, les précipitations extrêmes engendrées par la tempête tropicale Filipo.

Cyclone Freddy frappe le Mozambique

La tornade a fait quatre morts et un blessé, selon la radiotélévision d'État. Plusieurs villes et villages sont actuellement coupés du monde, et les pluies diluviennes ayant perturbé l'approvisionnement en électricité et les lignes de communication. Les récoltes ont également été ravagées.

Si les organisations non gouvernementales peinent à faire un bilan précis de la situation, il y aurait actuellement des centaines de milliers de personnes dans un besoin urgent d’aide humanitaire dans la région. Un nombre venant s’ajouter aux millions de victimes laissées sans nourriture, sans eau et sans abris par le cyclone Freddy l’année dernière. Beaucoup d’entre elles survivaient à la famine e consommant des racines sauvages.

Des vents forts et une mer dangereuse étaient toujours présents sur le littoral des provinces d’Inhambane, Gaza et Maputo, mercredi matin (9h30). La tempête Filipo, le 6ème phénomène dépressionnaire tropical en 4 saisons cycloniques consécutives, devrait sortir en mer en fin de journée.

Selon Météo-France La Réunion, ces conditions vont continuer jusqu’à mercredi soir et devraient perturber les zones frontalières d’Afrique du Sud et d’Eswatini. Le changement climatique a rendu les périodes de sécheresse et les crues soudaines plus intenses et plus longues, un phénomène qui assèche les cultures et prive les habitants de nourriture.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT