ADVERTISEMENT

PAN en prison, le pouvoir perd la face [Opinion du Contributeur]

Le pouvoir ne gagne rien en retenant Pape Alé Niang en prison. Il perd beaucoup en embastillant un journaliste dans le cadre de son travail.

Le journaliste Pape Alé Niang

On reproche à notre confrère d'avoir violé son « contrôle judiciaire » après sa libération, après avoir passé plus d'un mois en prison. En réalité, si on se fie aux règles démocratiques rigoureusement appliquées dans les pays qui respectent les principes universels, notre confrère ne devait pas passer une seule seconde dans une maison de détention. Les charges qui pèsent contre lui, sont fallacieuses et risibles ailleurs au-delà et en-deçà des Pyrénées.

ADVERTISEMENT

Les motifs comme la « diffusion de fausses nouvelles » ou encore « menaces sur la stabilité des institutions », « informations de nature à nuire à la défense nationale », sont des fourre-tout enveloppés dans des lois liberticides que nos gouvernants respectifs maintiennent comme une épée de Damoclès sur la tête des opposants et des journalistes. La liberté tout court, la liberté de presse en prend un sacré coup. Le Sénégal qui occupe la 73e place sur 180 au classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (Rsf) en 2022, présente ainsi une figure affreuse.

« Si les autorités sénégalaises ne veulent pas laisser croire à l’opinion publique africaine et internationale que Pape Alé Niang est victime d’un harcèlement cruel, elles doivent clôturer son dossier, abandonner toutes les charges qui pèsent contre lui et le libérer immédiatement », cette déclaration du secrétaire général de RSF, Christophe Deloire résume bien la triste situation. PAN doit être libéré.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

805 kg de cocaïne saisis  :  révélations sur le cerveau gambien du cartel

805 kg de cocaïne saisis : révélations sur le cerveau gambien du cartel

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Bamba Dieng va rejoindre Lorient

Bamba Dieng va rejoindre Lorient

Première défaite avec Al-Nassr : Ronaldo moqué par les saoudiens

Première défaite avec Al-Nassr : Ronaldo moqué par les saoudiens

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

ADVERTISEMENT