Saint-Louis : après le naufrage à Goxu Mbacc, 48 autres migrants interceptés

Alors que l'on n'a pas encore fini de pleurer les morts du chavirement survenu à Goxu Mbacc, 48 autres migrants clandestins ont été interpellés à Saint-Louis. Un convoyeur a été déféré par la police.

Migrants

La Police a encore mis fin au projet de 48 candidats à la migration irrégulière. Tout ce beau monde a été interpellé par les hommes du commissaire divisionnaire, Moustapha Diouf, dans la nuit du jeudi au vendredi dernier. Les policiers ont réussi également à mettre la main sur l'organisateur du voyage qui a été déféré au parquet lundi dernier.

Au moins, plus vingtaine de personnes sont mortes au large de Saint-Louis la semaine dernière lorsque leur bateau a chaviré. L'embarcation, qui se dirigeait vers l'Europe, a chaviré à Goxu Mbacc, où des corps ont été rejetés sur le rivage.

La pirogue qui ralliait les côtes espagnoles avait à son bord près de 300 personnes. Une enquête sur les circonstances de l'accident a été ouverte. Le nombre de migrants quittant le Sénégal sur des bateaux en bois branlants a bondi l'année dernière, et près de 1 000 personnes sont mortes en tentant de rejoindre l'Espagne par la mer au cours des six premiers mois de 2023, selon l'association espagnole de défense des droits des migrants Walking Bord

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT