Trafic de visa: les députés Biaye et Sall enfoncés par les dépositions

Après deux reports, le procès des deux députés de la majorité présidentielle, Mamadou Sall et Boubacar Biaye a eu lieu hier jeudi 21 avril.

Les députés Mamadou SALL et Boubacar BIAYE

Les victimes des six parties civiles grugées de montants variant entre 700.000 et 4 millions FCFA, ont fait des dépositions compromettantes contre les deux parlementaires.

Ces derniers inculpés dans une affaire présumée de trafic de passeports diplomatique pour "association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiment de capitaux, faux et usage de faux sur des documents administratifs et faux en écritures publiques authentiques.

Oumou Touré : «Mamadou Sall était mon époux »

A en croire Oumou Touré, El Hadji Djadji Condé lui a promis un passeport diplomatique moyennant 4,5 millions francs, après avoir aidé sa copine à rallier la France.

Pour l'appâter, il lui a dit qu'il travaillait avec les deux parlementaires de la mouvance présidentielle.

"C'est Mamadou Sall qui m'a convaincu à adhérer au projet dans son bureau à l'Assemblée nationale. Il était mon époux sur le certificat de mariage que Condé m'avait remis. Mais, une fois à l'ambassade de l'Autriche, Condé m'avait demandé de me présenter comme conjointe de Boubacar Viliemba Biaye », a déclaré l’épouse de Sall sur le certificat de mariage.

Elle rembobine : «Quand mon dossier a été rejeté, Mamadou Sall m'a promis une carte de séjour. Il m'avait même envoyé ledit document via whatsApp. Je n'arrivais plus à joindre Condé", explique-t-elle.

"Sadio Dansokho nous a reçus à l'hôtel députés"

Aïssatou Camara a indiqué avoir remis 3,5 millions francs à Condé pour l'obtention d'un visa pour le Portugal.

"Je suis née en Guinée Conakry. Mais, il a mentionné Kédougou sur l'extrait de naissance qu'il m'a confectionné. Il était mon époux sur l'acte de mariage", déclare-t-elle.

D'après Ibn Arabi Touré, Djadji Condé avait courtisé sa sœur, Sokhna Touré, laquelle lui a versé 3,5 millions FCFA pour faire voyager son neveu, Cheikh Tidiane Mais, le mis en cause avait disparu dans la nature.

"Condé m'avait désigné comme fils de Sadio Dansokho. Nous avons rencontré celui-ci à plusieurs reprises à l'hôtel des députés. Il me rassurait sur la fiabilité du voyage", témoigne Cheikh Tidiane.

«Djadji Condé m'avait désigné comme fils de Sadio Dansokho»

De son côté, Niéla Sylla a renseigné avoir pris l'attache de Djadji Condé et Sadio Dansokho pour se rendre en Belgique. Sur ce, le duo lui a soutiré 3 millions de FCFA.

"Sadio Dansokho m'a établi un faux contrat de travail", confie le footballeur.

Condé : « Je suis un démarcheur»

Pour sa défense, El Hadji Djadji Condé a soutenu que ses collaborateurs se trouvent en Europe.

"Je suis un démarcheur. C'est à cause de la pandémie que les plaignants n'ont pas pu voyager. Je n'ai jamais traité avec mes co-prévenus", lance-t-il.

Il a également nié avoir détenu 21 copies des passeports diplomatiques de Boubacar Viliemba Biaye et Mamadou Sall chez lui à la Cité Alioune Sow. Mais, Boubacar Viliemba Biaye a pris son contrepied, affirmant que Condé a obtenu ses documents via son ami, feu Ibrahima Gomis qui a rendu l'âme en novembre 2018.

"J'avais prêté à Gomis mon passeport diplomatique, les bulletins d'indemnité de mon premier mandat à l'Assemblée nationale et mon passeport ordinaire. Il voulait faire voyager sa petite sœur et son frère", souligne-t-il, tout en informant qu'il avait perdu de vue El Hadji Djadji Condé depuis 2017.

Mamadou Sall et Sadio Dansokho ont abondé dans le même sens, soutenant qu'ils n'ont jamais rencontré les victimes.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Santé : une grève illimitée envisagée

Santé : une grève illimitée envisagée

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'