Vers un retrait du projet de loi criminalisant les manifestations

C’est Le Quotidien qui donne l’information. L’éventualité d’amender le projet de loi criminalisant les manifestations plane. Au motif que certaines dispositions ne seraient pas bien rédigées ou pourraient être mal interprétées. Encore mieux, il n’est pas exclu que le texte soit purement et simplement retiré ou reporté.

Assemblée Nationale
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT