CAN 2021 : Tumultueuse fin de match Tunisie-Mali !

L'arbitre a complètement perdu les pédales et a commis une énorme bourde en fin de match.

Tunisie vs Mali CAN2021

.

L'arbitre zambien de la rencontre Tunisie-Mali (0-1) a sifflé la fin du match avant même l'issue des 90 minutes. Il avait également sifflé une première fois la fin de la rencontre à la 85e.

Hallucinant, surréaliste ou dramatique. La fin du match de la rencontre entre la Tunisie et le Mali a tourné au grotesque, quand l’arbitre du match, Monsieur Sikazwe, a mis un terme aux débats après 89 minutes et 45 secondes de jeu, provoquant la fureur des Tunisiens qui étaient menés au score (0-1). Malgré les protestations des Aigles de Carthage, les deux équipes sont rentrées au vestiaire.

Pour ajouter à la confusion, ou au ridicule, l’arbitre zambien avait sifflé une première fois la fin du match à la 85e minute, avant que son erreur lui soit signalée. Et quelques minutes plus tard, il a sifflé une bonne fois pour toutes, sans accorder le moindre temps additionnel. Alors qu’il y avait eu neuf changements, deux penaltys, un carton rouge et deux interventions de la VAR en seconde période, ce qui aurait dû prolonger la rencontre d’au moins cinq minutes.

Plus fou, la CAF a même tenté de faire reprendre faire reprendre la rencontre pour trois minutes. Les Maliens, qui étaient au vestiaire, sont revenus sur le terrain 30 minutes plus tard. Mais M. Sikzawe, qui a été remplacé par le quatrième arbitre. Et pas non plus les Tunisiens, qui étaient déjà dans le bus selon BeIn Sports. Ce qui a mis un terme à cette rencontre pour la toute dernière fois, en attendant les probables recours qui seront déposés.

UNE FIN DE MATCH COMPLIQUEE

Monsieur Sikazwe était visiblement en perdition dans cette fin de match. Et ses décisions sont pour le moins contestables. Le premier penalty accordé au Mali était sévère, puisque Skhiri était totalement dos au but quand il a contré un tir de la main, mais il a permis à Ibrahima Koné d’ouvrir le score (0-1, 48e). Sur le second penalty, plus évident, l’arbitre n’avait pas vu la main de Djenepo sur un centre de Wahbi Khazri, et il a fallu l’intervention de la VAR pour que la Tunisie ait son penalty. Qui sera manqué par Khazri (77e).

Plus tard, après cette première fausse fin de match de la 85e, M. Sikazwe a sorti le carton rouge à l’encontre d’El-Bilal Touré pour une semelle. C’était sans doute aussi sévère, et la VAR a d’ailleurs demandé à l’arbitre zambien d’aller revoir l’action, mais celui-ci a maintenu sa décision (87e). Avant donc, quelques instants plus tard, de siffler pour de bon, et de quitter le terrain sous escorte, sous les protestations tunisiennes. Pour le moins légitimes…

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation