Football : voici le meilleur XI du Sénégal en 2022 [Pulse Picks]

#PulsePicks2022 | Après une année exceptionnelle marquée par un titre de champion d’Afrique et une qualification en Coupe du monde, les Lions de la Téranga ont aligné des équipes aussi séduisantes que performantes. Au vu de leur parcours, il est difficile d’établir un meilleur XI, mais nous avons tout de même tenu à sacrifier à la tradition. Voici le meilleur XI du Sénégal en 2022. Notre choix s’est porté sur les hommes qui ont affronté l’Égypte en finale de la CAN 2022.

Meilleur XI Sénégalais de 2022

Le Sénégal était l'une des sélections à suivre en 2022, surtout lors de la finale de la CAN. Les Lions abordent le match avec un XI de départ qui avait très fière allure. Un seul changement dans l’équipe qui a débuté face au Burkina Faso en demi-finale. Ismaila Sarr a pris la place de Bamba Dieng sur l'aile droite de l'attaque.

ADVERTISEMENT

Au bout du suspense, les hommes d’Aliou Cissé s'imposent à l'issue de la séance des tirs au but à Yaoundé (0-0, 4-2 tab).

Le Sénégal a pu compter sur l'un des meilleurs portiers de la planète. Édouard Mendy a été le dernier rempart des Lions face à l’Égypte. Bien que dominés, les Pharaons ont eu des occasions franches, mais c’était sans compter avec la prestation monstrueuse du gardien de Chelsea. À la 117e minute de jeu, Marwan Hamdy fait briller Mendy avec une parade réalisée avec les poings près de sa transversale. Lors de la séance de tirs au but, il met en échec M. Abdelmonem et M. Lasheen, contribuant grandement à la victoire du Sénégal.

Surnommé le « Ministre de la Défense » du Sénégal, le joueur de 31 ans a comme d’habitude été au rendez-vous. Face aux Pharaons, il a sorti le grand jeu pour mettre en difficulté l’un des meilleurs attaquants du monde, Mohamed Salah. Autoritaire et agressif, il s’est imposé largement dans les duels et a déjoué une kyrielle d’occasions égyptiennes.

Lors des tirs au but, le capitaine des Lions de la Téranga donne l'exemple en se présentant en premier devant le portier égyptien. Kalidou Koulibaly croise son tir du pied droit sur le côté gauche.

Abdou Diallo a complété la charnière centrale du Sénégal. Il s'est mis en évidence lors de la finale de la CAN. Il n’a pas craqué sous la pression tout au long de la rencontre. Cerise sur le gâteau, l’ancien joueur du PSG transforme du pied gauche son penalty lors de la séance fatidique.

Il faisait partie des révélations de la CAN 2022. Saliou Ciss a été dans tous les coups lors de cette finale. Défenseur moderne, il provoque les Égyptiens à la 5e minute de jeu. Il obtient un penalty pour les Lions de la Téranga après un tacle raté de Mohamed Abdelmonem. Il est crocheté sur la gauche de la surface. Sadio se charge d’appliquer la sentence, mais bute sur le portier égyptien.

Son moral est loin d’être ébranlé, à la 85e minute, il livre un centre pour Bamba Dieng qui ose une volée du gauche dans la surface, en vain. Saliou Ciss fera les mêmes efforts pendant toute la partie. Il aura incarné le modèle de joueur généreux par essence.

Solidité défensive et apport offensif énorme, Bouna Sarr a été l’un des artisans du sacre du Sénégal. Sa seule fausse note s’est produite lors de la séance des tirs au but. Du pied droit, le défenseur du Bayern Munich croise sa frappe à ras de terre. Le gardien égyptien la repousse facilement.

Idrissa Gana Gueye était dans l'entrejeu du Sénégal face à l’Égypte. Le joueur d’Everton a livré un match correct en cassant les lignes des Pharaons et grattant de précieux ballons. Il s’est appuyé sur son expérience pour causer des difficultés à l’équipe adverse. En effet, au retour des vestiaires, grâce à Idrissa Gueye, le Sénégal confisque le ballon et multiplie les situations dangereuses, notamment à la 50e minute.

Des doutes entouraient le niveau de Nampalys Mendy en raison de son faible temps de jeu avec Leicester City, mais le milieu de terrain de 30 ans a toutefois répondu présent lors de la finale de la CAN 2022.

Dans un même registre qu’Idrissa Gana Gueye, il a su asphyxier par moment les Pharaons. Son travail abattu dans l’ombre a été déterminant dans la victoire finale des Lions de la Téranga.

Après le coup d’envoi donné par l'arbitre sud-africain Victor Gomes, le Sénégal avait besoin d’un joueur-cadre, voire d’un homme de base. Les Lions l’ont trouvé en la personne de Cheikhou Kouyaté. Le tôlier a servi de référence pour tout le peloton durant la marche vers la victoire grâce à son expérience et son sang-froid.

Coriace dans les airs et généreux dans l’effort, Kouyaté a donné le tournis aux Pharaons. En guise d'illustration, à la 45+1’, il a tenté sa chance de 30 mètres, mais sa reprise de volée fuit le cadre de Gabaski.

Ismaïla Sarr faisait son retour à partir des quarts de finale après une longue absence due à quelques pépins physiques. L'ailier de Watford, bien que maladroit par moment, a présenté une copie correcte lors de la finale.

Comme à son habitude, à la 22e minute, Ismaïla Sarr percute et travaille la défense adverse avant de faire un centre en retrait dans la surface. Sadio Mané surgit, mais manque de peu le ballon.

Sadio Mané dirigeait le trio offensif des Lions. Objectivement parlant, la star de l’équipe n’a pas fait le match que l’on attendait de lui. Signe que tout ne roulait pas comme d’habitude, il rate son penalty en début de match. Son inefficacité se poursuit tout au long de la rencontre. Heureusement qu’il marque son penalty lors de la séance de TAB. Avec un tir croisé du pied droit dans le petit filet opposé, il a offert un premier titre continental au Sénégal, après deux finales perdues (en 2002 et 2019).

Pour la pointe de l'attaque, Famara Diedhiou a été aligné par Aliou Cissé. L’attaquant sénégalais n’a pas également répondu aux attentes placées en lui. Le joueur s’est créé très peu d’occasions. Il n’a touché que 13 ballons. D’ailleurs, il sera remplacé par Bamba Dieng à la 77e minute.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT