Les confidences de Ferdinand Coly, victime d'escroquerie

Ferdinand Coly a remporté son procès qui l'opposait à Saliou Samb, ancien président du Stade de Mbour. Huit longues années sont passées depuis qu'il avait porté plainte pour escroquerie contre le sieur Samb. Il s'est confié au quotidien sportif "Stades".

Ferdinand Coly

Actuel directeur de la SIRN (Société des Infrastructures de Réparation Navale de Dakar), Samb a été condamné par le tribunal de Mbour à 5 ans de prison dont 6 mois ferme plus 800 millions FCFA de dommages et intérêts. Réagissant à ce verdict, l'ancien international sénégalais n'en jubile pas moins. « Ce n'est pas une question de satisfactions », a-t-il déclaré, dans les colonnes du quotidien sportif Stades.

ADVERTISEMENT

« Mon combat, c'est que la vérité soit rétablie. Ce gars-là ne mérite pas d'être au poste où il est (président du Conseil départemental de Mbour). C'est quelqu'un de très dangereux maintenant. Il avait dit que c'est un business qui n'avait pas marché, regardez-moi cela », a-t-il martelé.

Il rembobine : « Le verdict vient de tomber alors que j'avais porté plainte depuis 8 ans. Pendant ce temps-là, il faisait le malin, la réalité l'a rattrapé. On avait mis en place des conditions pour créer de l'emploi, pour que les jeunes travaillent. »

« Je me sens jugé, je suis citoyen et tout citoyen qui porte plainte attend que la justice fasse son travail. Je n'attendais pas d'avoir raison mais d'être jugé comme tout bon citoyen », a expliqué Ferdinand Coly.

ADVERTISEMENT

Au plus profond de son contentieux avec Saliou Samb, Ferdinand Coly en est arrivé à l'initiative extrême de renoncer à sa nationalité sénégalaise. Il s'explique : « Il y a des gens qui portent plainte et en une semaine leur dossier est jugé, ce n'était pas mon cas. J'ai attendu 8 ans, c'est pourquoi quand j'avais dit que je vais renoncer à ma nationalité sénégalaise c'est pour arrêter les gens qui avaient mis leurs coudes sur mon dossier. »

Il ajoute : « Je sais comment me défendre et je ne suis pas quelqu'un qui se laisse faire. Je suis très endurant dans les épreuves. Tout ce que Saliou Samb a fait est lamentable, mesquin et méchant. En plus il voulait se permettre d'être Maire et président de la Fédération sénégalaise de Football. C'est un requin, maintenant qu'il est hors de la mer, qu'il purge sa peine. Il a été démasqué et cela va changer les choses, mon cas va servir de leçons pour d'autres personnes qui ont des griefs contre lui et qui n'ont pas eu le courage de le faire. J'ai payé le plus dur, cela va permettre à d'autres personnes escroquées de pouvoir se reconstruire. »

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

ADVERTISEMENT