Pourquoi Koulibaly n'a pas rejoint le FC Barcelone

Après le départ de Kalidou Koulibaly à Chelsea, le président de Naples Aurelio De Laurentiis, s'est exprimé dans une radio napolitaine (Kiss Kiss Radio) au sujet de son ancien défenseur et de sa situation avant de rejoindre les Blues.

kouli

Le défenseur international sénégalais de 31 ans souhaitait absolument quitter le club napolitain et il s'est entretenu avec son président pour obtenir un bon de sortie et trouver un projet cohérent pour lui. « J'ai laissé partir Koulibaly parce qu'il m'a dit "Président, j'ai quelques années devant moi. Laisse-moi partir, je veux y aller" » rapporte De Laurentiis. Koulibaly était pour partir au Barça, cependant un problème économique a poussé le président du Napoli à conseiller son joueur : « Non, je ne peux te vendre à Barcelone car ils n'ont pas l'argent pour te payer. Ils sont en difficulté. » Le facteur financier a été déterminant dans le transfert du Sénégalais, De Laurentiis ne s'en cache pas : « Chelsea est arrivé et on ne pouvait pas dire non. On n'a pas pu le faire car un personnage comme Koulibaly, malgré le fait qu'il ait insisté, voulait tenter une autre expérience dans un club prestigieux, dans un championnat qui est peut-être le meilleur du monde. Tu dois être reconnaissant. »

ADVERTISEMENT

Le capitaine des Lions a réalisé une prestation de qualité lors d'un match amical entre Arsenal disputé samedi au Camping World Stadium, à Orlando (Floride, Etats-Unis). Auteur d’un bon match, l’entraîneur de Chelsea a salué les débuts de Kalidou Koulibaly qui vient d’intégrer l’équipe. « Il était le meilleur joueur sur le terrain. Lors d’une soirée où rien ne se sentait bien, ça (la prestation de Kalidou Koulibaly) faisait du bien », a déclaré le technicien allemand, présent en conférence de presse. A souligner que Kalidou Koulibaly n’a eu que 25 minutes sur le terrain lors du match opposant Chelsea à Arsenal. Laquelle confrontation s’est soldée par une défaite des Blues. « Nous avons mérité de perdre, car nous n’étions tout simplement pas assez bons, a pesté Thomas Tuchel après le match. Nous n’étions tout simplement pas compétitifs. Ce qui est inquiétant, c’est que le niveau d’engagement physique et mental pour ce match était bien plus élevé côté Arsenal. Je ne peux pas garantir que nous serons prêts dans deux semaines alors que j’ai vu aujourd’hui une équipe d’Arsenal qui avait une idée de comment jouer. Nous avons beaucoup de joueurs qui pensent à partir, qui cherchent d’autres options, et nous avons des joueurs qui sont partis ». « Nous avons obtenu deux joueurs de qualité (Kalidou Koulibaly, Raheem Sterling), mais nous ne sommes pas assez compétitifs. Malheureusement, vous avez pu le constater aujourd’hui », a insisté le technicien allemand.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

ADVERTISEMENT