Culture : quand la voix des artistes devient une arme politique

Les artistes sont souvent considérés comme des porte-paroles dans la société. Par leur art, les artistes sénégalais donnent souvent leurs avis sur l’évolution du pays. Soit pro ou contre le régime en place, ils affichent leurs positions.

Des membres de Y'en a marre

« L’art et la politique, c’est un mariage de longue date », selon le professeur Ibrahima Wane, enseignant-chercheur au département de Lettres modernes de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar dans un article du journal Sud Quotidien. De 1960 à 2024, les artistes sénégalais se sont toujours engagés du côté des hommes politiques. L’artiste, comme toute personne, peut avoir des sensibilités politiques ou utiliser son outil de travail pour défendre sa position.

A travers leurs voix et leurs plumes, ils donnent souvent leurs avis sur l’évolution du pays. Ce qui les pousse parfois à critiquer ou à défendre les hommes politiques. Le Sénégal a connu des artistes pro-gouvernemental ou contre.

Sous le régime de Léopold Sédar Senghor, on a vu Yandé Codou Sène à ses côtés, Thione Seck avec le président Abdou Diouf. Le duo Pape et Cheikh ou Idrissa Diop sous le magistère de Abdoulaye Wade, et Doudou Ndiaye Mbengue sous le régime de macky Sall. Abdou Guité Seck et d’autres aux côtés d’Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye.

Cet engagement s’explique, selon Idrissa Diop et Doudou Ndiaye Mbengue joints au téléphone, par « le service qu’ils veulent rendre à leur nation ». Le président Senghor a ouvert la voie. Yandé codou Séne, était celle qui l’amener à voyager dans son royaume d’enfance par sa voix mélodieuse. C’est la raison pour laquelle, elle était sa griotte préférée et officielle. Partout dans le monde, elle l’accompagnait pour lui chanter ses louanges.

ADVERTISEMENT

« La politique, c’est l’art de gérer la cité », donc il est impératif que les artistes s’engagent du côté des politiques aux yeux de Idrissa Diop. Pour lui, les artistes devraient s’engager du côté des hommes politiques pour faire avancer notre pays. En effet, il considère que l’engagement des artistes auprès des politiques est quelque chose de normal et naturel. Car leurs voix ont plus d’impact que celle d’un Sénégalais ordinaire. Dans certains cas, ce sont les politiques qui font appel à eux et parfois c’est le contraire.

Toutefois, il estime : « En Afrique, on a de gros problème d’avoir des amis politiques. Et pourtant, dans les autres pays, ça ne pose pas de problème ». On se rappelle de l’appel de Barack Obama aux artistes comme Beyoncé pour sa campagne électorale. Pour lui, il n’est pas question de parti politique qui l’intéresse mais plutôt, l’homme et l’ambition qu’il a pour la nation sénégalaise.

Wade et ses chanteurs

Revenant sur sa relation avec Wade, il déclare qu’il a une superbe relation avec certains hommes politiques. Mais, tout de même, sa relation avec Wade est assez particulière par rapport aux autres. Ils se sont connus en 1974 à la création du Parti démocratique sénégalais. « Li nu guiss doyna », est le morceau qu’il a sorti à la veille de la présidentielle de 2012, en soutien à son ami.

Pour lui, Wade a bien travaillé pour le Sénégal, il a façonné le pays au bonheur des sénégalais. Qui dit Abdoulaye Wade, dit forcément Pape et cheikh. Ils ont une relation très particulière. Le duo a participé à la campagne présidentielle de ce dernier en 2007 et 2012 avec leur morceau «Gorgui doli gnou ». Cette chanson est entrée à jamais dans le cœur des sénégalais.

Quant à Doudou Ndiaye Mbengue, il explique que, son engagement auprès du président Macky Sall remonte au temps où il était premier ministre du pays sous Wade. Il déclare « ma relation avec le président dépasse le cadre politique, j’ai un lien particulier avec lui et son épouse ». Chaque personne est libre de faire son choix d’hommes politiques.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

Sénégalais abattu en Allemagne :  nouvelles révélations accablantes

Sénégalais abattu en Allemagne : nouvelles révélations accablantes

ADVERTISEMENT