Assane Diouf est gravement malade et souffre en prison. Il risque de subir une amputation d'une de ses jambes. Cette grave révélation est faite par la députée libérale Mame Diarra Fam, lors du passage du ministre de la Justice à l’Assemblée nationale. « Donc, libérez-le. Je pense qu’il a déjà payé sa dette », a-t-elle demandé au Garde des Sceaux Me Malick Sall.

Assane Diouf a été arrêté le 1er juin 2020, alors qu’il diffusait une vidéo Live via les réseaux sociaux. Il lui était reproché des propos insultants et d’avoir offensé le chef de l’Etat. Son arrestation avait été extrêmement musclée.