Quel sport pratiquer après l'accouchement ?

Quand peut-on reprendre le sport après l'accouchement ? Quels bénéfices sur le bien être de la maman ? Quels sports choisir ? Quelles activités éviter ? On fait le point pour une bonne remise en forme après une grossesse.

Grossesse | Une publicité de Nike pour des tenues de sport pour femme enceinte

Tout dépend de la forme physique de la jeune maman. Plus on est active, plus on est sportive, plus le corps se remet facilement et rapidement. D'ailleurs, il n'est pas rare que les sportives de haut niveau, qui ont continué pendant la grossesse leur entraînement, reprennent une activité physique - modérée certes - quelques jours après l'accouchement.

Dès les saignements terminés et si vous en avez envie, rien ne vous empêche de faire un peu d'exercice physique. Pas question évidemment de se lancer dans un exploit sportif de haut vol mais se bouger est loin d'être contre-indiqué à condition de s'y sentir prête et d'en avoir envie ! Il est recommandé de consulter votre médecin avant de se mettre au sport.

De manière générale, la reprise d'une activité sportive doit se faire de façon progressive, et modérée (adaptée à votre état).

  • LA MARCHE

Pas très éprouvante physiquement, la marche permet de réhabituer doucement et sans traumatisme son corps à l'exercice physique. Cette activité douce qui peut se pratiquer avec bébé, landau en main, permet de tonifier les muscles et de dérouiller les articulations. Elle ne nécessite pas un passé de sportif. Dans la vie quotidienne privilégiez la marche, les escaliers.

Après un accouchement, la reprise du sport doit donc se faire en douceur. Chaque maman y va à son rythme, inutile de se mettre la pression. Une manière de reprendre petit à petit le sport et de remodeler sa silhouette sans se brusquer. Le tout ponctué de conseils personnalisés pour reprendre ou poursuivre une alimentation équilibrée, même si vous allaitez, et une bonne hydratation, deux choses à ne surtout pas négliger dans le cadre d'une bonne reprise du sport !

  • LA NATATION

Si vous alliez régulièrement à des cours de natation ou d'aqua gym avant la naissance de bébé et si vous avez envie de vous y remettre, c'est également excellent après l'accouchement. En effet, l'eau porte le corps et grâce au travail en apesanteur il n'y a pas de risque de claquage, de fracture, d'entorse ou d'élongation.

  • LA GYM

Quant aux séances de gym mieux vaut attendre d'avoir fini la rééducation de la sangle abdominale avant de s'y mettre. Exception faite de celles qui pratiquent la gym depuis des années, qui connaissent les bonnes positions à adopter pour chaque type d'exercice, et qui y vont progressivement. Pour celles qui n'ont jamais fréquenté les salles de gym, les séances chez le kiné sont un bon moyen d'apprendre les exercices dans les règles de l'art pour un travail efficace et sans danger. Une fois la rééducation du périnée terminée continuez à pratiquer les exercices à la maison toute seule comme une grande.

Pour retrouver un ventre plat on n'a malheureusement rien inventé de mieux que les séances d'abdos !

Toutes les sports "violents" qui risquent de traumatiser organes et tissus sont contre-indiquées.

  • Le jogging,
  • le step,
  • la corde à sauter,
  • les sports de combats,
  • et toutes les autres activités qui nécessitent soit de courir soit de sauter sont à proscrire.

Les risques concernent tout d'abord les organes internes, qui déjà fortement ébranlés par l'accouchement n'ont pas besoin d'un traumatisme extérieur, ainsi que tous les ligaments et les muscles qui doivent retrouver un peu de souplesse avant d'être fortement sollicités.

Si vous souffrez d'incontinence urinaire, vous devez éviter toute activité physique, au risque d'affaiblir encore davantage vos sphincters. De même, si vous avez subi une césarienne ou une épisiotomie, laissez à votre corps le temps nécessaire pour cicatriser.

Ces problèmes assez fréquents ne sont pas graves. Dans ce cas, il vous faudra attendre que votre médecin vous donne le feu vert pour recommencer une activité sportive.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn