Budget de défense : Le Sénégal 16è pays Africain le plus dépensier

Le secteur de l’armement n’a pas connu la crise sanitaire. Malgré le fléchissement des économies à cause de la pandémie de Covid-19, les pays africains ont dégagé des budgets conséquents pour équiper leurs forces de défense et de sécurité. Le rapport 2020 de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) révèle que les dépenses militaires des pays africains ont grimpé de 5,1%.

Armee senegalaise defile 4avril1

Cette tendance s’est observée dans plusieurs pays de la zone francophone du continent, notamment la Côte d’Ivoire qui a consacré plus de 607 millions $ à l’armement. Selon le quotidien L’AS qui donne l’information dans sa livraison du jour, ces dépenses militaires englobent notamment les dépenses en achats d’armements, en pensions militaires ou même les dépenses concernant les forces paramilitaires.

Si l’Afrique du Nord reste la région du continent qui consacre le plus de financements aux dépenses militaires, le classement est dominé en Afrique subsaharienne par deux pays anglophones : l’Afrique du Sud et le Nigeria. En Afrique francophone, c’est la Côte d’Ivoire qui détient la palme du pays ayant consacré le plus d’argent au secteur militaire (12e africain). Quant au Sénégal, classé 16e, il a dépensé 393 millions $, soit 1,6% du PIB.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn