Les mis en cause, qui avaient établi leur quartier général à Petit Mbao, utilisaient le Net à travers des logiciels pour accomplir leur business malsain. Mais mal leur en a pris car la Plateforme numérique pour la lutte contre la cybercriminalité de la Gendarmerie a mis en selle ses éléments qui ont eu à faire le rapport technique.

Les malfrats localisés ont été finalement alpagués avec la mobilisation des gendarmes de Keur Mbaye Fall. Les malfaiteurs utilisaient des logiciels et le Net pour faire des extorsions de fonds, de la sextape, de fausses cartes d’identité. Ils ont été interpellés avec un important lot de matériel informatique, des téléphones portables qu’ils utilisaient pour accomplir leurs forfaits. Les pandores de Keur Mbaye Fall, d’après nos sources toujours, ont saisi aussi, lors de leur perquisition, du chanvre indien au quartier général de ces 17 bandits qui ont été déférés hier au parquet.