17.000 compteurs de Sen’Eau impropres à l’utilisation

Les soupçons du président de Sos Consommateurs, Me Massokhna Kane, ont été confirmés par la Division de la Métrologie du ministère du Commerce.

eau-compteur

L’avocat avait alerté sur la mauvaise qualité des compteurs de Sen’Eau qui sont à l’origine des factures d’eau trop chères. La Division de la Métrologie qui s’est saisie du dossier, avait convoqué toutes les parties prenantes pour assister aux tests sur lesdits compteurs au laboratoire d’étalonnage du Port Autonome de Dakar (PAD).

Le résultat est sans équivoque. Le nombre de compteurs défectueux de marque «Itron» avait dépassé le seuil de tolérance d’erreurs conformément à la réglementation en vigueur, confirmant ainsi la position de SOS consommateurs.

Ce qui signifie, d’après Me Kane, que tout le stock de 17.000 compteurs de marque «Itron» a été considéré comme «non conforme» et donc mauvais et impropre à l’utilisation.

Ainsi, SOS consommateurs demande au ministère du Commerce de saisir immédiatement le stock des 17.000 compteurs de marque Itron détenus par Sen’Eau, en vue de sa destruction au nom de la protection des consommateurs sénégalais.

L’avocat invite les consommateurs à s’opposer à l’installation de tout compteur de cette marque ou le cas échéant, d’en demander le changement s’ils ont déjà été installés. Sen’Eau est invitée à rembourser les usagers.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn