Barthélémy Dias : 'personne ne m'a appelé à la Cour suprême'

Le 22 décembre, le maire de Dakar, Barthélémy Dias, est appelé à comparaître devant la Cour Suprême dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf, décédé en 2011, lors de l’attaque de la mairie de Mermoz / Sacré-Cœur.

Barthelemy Dias

Appelé devant la Cour suprême dans l’affaire Ndiaga Diouf, Barthélémy Dias engage déjà le bataille médiatique. L’édile de Dakar a tenu une conférence de presse annonçant qu'il compte ne pas se rendre à la Cour suprême le 22 décembre prochain.

“J’invite la presse à dépassionner cette question. Personne ne m’a appelé à la Cour suprême. C’est moi même qui ai décidé d’aller là-bas. La Cour suprême ne va pas rejuger, elle va examiner ce qui a été dit en Cour d’appel. Le 22 décembre je serai avec les artisans dakarois à la Foire internationale de Dakar et quand je quitterai là-bas je vais rejoindre Khalifa Sall à l’intérieur du pays à la quête du parrainage. Je ne vais pas aller à la Cour suprême”, a fait savoir Barthélémy Dias.

Il appelle tous les militants et sympathisants de Taxawu Sénégal à ne pas venir chez lui. “Ne venez pas chez moi parce que je n’irai pas à la Cour suprême. Ne cherchez pas à m’accompagner”, a-t-il avancé.

Condamné par la Cour d’appel à payer à hauteur de 25 millions de francs Cfa de dommages et intérêts à Ndiaga Diouf, Barthélémy Dias refuse de signer un chèque au profit de la famille du défunt.

« J’ai été victime d’une agression il y a plus d’une décennie de cela. Le régime actuel a eu 12 ans pour vider ce dossier. Et comme par enchantement à la veille de chaque élection, ce dossier est réactivé. Comme vous le savez à la Cour d’appel J’ai perdu, j’aurai pu me limiter en première instance. Mais me demander de payer à famille d’un nervi qui était venu me faire la peau, je refuse. Je continuerai à refuser jusqu’au bout. Je ne signerai jamais un chèque au profit de cette famille”, a dit le maire de Dakar.

ADVERTISEMENT

Le maire de Dakar a été condamné à deux ans de prison dont six mois ferme pour coup mortel. Ce premier jugement a été confirmé par la Cour d’appel. Si la Cour suprême confirme la décision de la Cour d'appel, Barthélémy Dias risque de perdre et la mairie de Dakar et son mandat de député.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT