Le candidat arrêté ne jouit pas de toutes ses facultés mentales (Famille)

Thierno Cissé, arrêté dans les locaux du Conseil constitutionnel pour avoir déposé une liste de faux parrains (faux députés) ne jouirait de toutes ses facultés mentales, selon sa famille.

arrestation

Le candidat déclaré Thierno Cissé, illustre inconnu, a ravi la vedette à tout le monde lors de la vérification des parrainages.. Sans qu’on ne sache pourquoi, le gus a eu le toupet de se présenter au Conseil constitutionnel avec une fausse liste de députés qu’il a présentés comme ses parrains.

En effet, Thierno Cissé a mis des noms fictifs, des noms inventés de toutes pièces, les présentant comme étant des députés. Il a été arrêté dans les locaux même du Conseil constitutionnel. Qu’est-ce qui a donc motivé un tel acte ? L’homme est-il saint d’esprit ? Etait-il conscient des conséquences de cet acte ?

L’explication de sa famille rencontrée aux Parcelles Assainies : Thierno Cissé ne jouit pas de toutes ses facultés mentales. Sa famille a même commis un avocat pour le sauver de prison. Le candidat de « Major 24 » a commencé à présenter des signes de déséquilibre depuis son séjour au Canada, il y a trois ans. Il lui a été même proposer d’être conduit à l’hôpital pour un diagnostic global, mais en vain.

« Quand il parle, il est cohérent dans ses propos. Mais quand tu le côtoies de plus près, tu te rends compte qu’il n’est pas une personne normale« , raconte son frère. Le mal dont il souffre est lié à son retour du Canada où il a été rapatrié. Depuis son retour, il sans sou et sans emploi.

Les premiers éléments de l’enquête confiée à la Division des investigations criminelles montrent que le sieur est né en 1971 à Pikine. Domicilié aux Parcelles assainies, c’est un drôle de candidat qui n’a mené aucune activité, ni meeting, ni débat, encore moins des tournées politiques.

ADVERTISEMENT

Présenté comme un informaticien de formation (L3), il n’a jamais occupé aucun poste de responsabilité mais rêvait peut-être de commencer par le poste de président de la République du Sénégal. Un rêve qui risque de le mener directement à l’hôtel zéro étoile de Rebeuss. Si tout se passe comme prévu, il sera déféré aujourd’hui même au parquet pour fraude au parrainage, faux et usage de faux en écritures publique.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT