Roissy : Fausse alerte à la bombe dans un avion d’Air France

Un avion de la compagnie Air France en provenance de N’Djamena (Tchad) a été isolé à l’aéroport parisien de Roissy en raison de la suspicion de la présence d’un engin explosif à bord, a rapporté jeudi 3 juin le gouvernement.

Fausse alerte à la bombe Roissy

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué via Twitter que l’avion « s’est posé sans incident », a été « isolé » et que tous les passagers ont été débarqués. « Les levées de doute sont en cours », a-t-il ajouté.

Selon une source aéroportuaire, pendant le vol, un homme a réussi à se connecter à la fréquence de la radio et à diffuser une alerte à la bombe.

« Le pilote a prévenu la compagnie et l’avion a été escorté par un Rafale jusqu’à Roissy », a ajouté cette source.

L’avion s’est « posé en’’point bombe’’, lieu spécial de l’aéroport pour ce genre d’événement », a encore dit cette source.

« Tous les occupants de l’avion ont fait l’objet de contrôle d’identité », a ajouté une source proche du dossier.

Pas de bombe à bord finalement

Le GIGN, l’unité d’élite de la gendarmerie, qui avait été dépêché sur place, est « reparti », selon la source proche. « Aucun engin explosif » à bord de l’avion, « fin d’intervention », a annoncé peu avant 19 h le ministère de l’Intérieur.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn