S'engager pour la cause des femmes et des filles avec le Forum Génération Égalité [communiqué]

Dakar le 18 juin 2021- Le forum des jeunes, l'un des événements phares organisés au Sénégal dans le cadre de la campagne Génération Égalité s’est tenu ce jeudi 17 juin à la Place du Souvenir Africain et a regroupé près de 200 jeunes venus célébrer les 25 ans de la Déclaration de Beijing et s’engager pour la cause des femmes et des filles.

Génération Egalité-Forum des jeunes

Le Forum Génération Égalité lancé depuis 2020, est organisé par ONU Femmes et co-présidé par les gouvernements de la France et du Mexique dans le cadre de la célébration des 25 ans de la Plateforme et du Programme d’Action de Beijing. Après un coup d’envoi à Mexico du 29 au 31 mars 2021, cette conférence mondiale sur les droits des femmes connaîtra son point culminant à Paris du 30 juin au 2 juillet 2021.

La déclaration et le programme d’action de Beijing constituent un instrument phare dans le processus d’engagement et de réaffirmation des droits des femmes et des filles dans le monde. Adopté en 1995 par 189 Etats membres des Nations Unies lors de la quatrième conférence mondiale sur les femmes, cette déclaration a appuyé le principe fondamental selon lequel les droits des femmes et des filles constituent un élément inaliénable, intégral et indivisible des droits de l’homme. Sous la direction de l’actuelle Présidente du Haut Conseil des Collectivités territoriales, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, des pionnières comme Maréma Touré Thiam, Awa Wade Sow, entre autres personnalités avaient aussi participé à la Conférence pour représenter et défendre la cause des femmes et des filles du Sénégal et l’Afrique.

Pour rappel, le Forum Génération Égalité marquant les 25 ans de Beijing est centré sur six (06) coalitions d’action qui visent à mobiliser : les États, les organisations internationales, les organisations de la société civile, et de la jeunesse, et les entreprises du secteur privé, dans le but d’obtenir des engagements concrets, ambitieux et porteurs de changement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le Sénégal compte participer au Forum Génération Égalité de Paris à l’instar des autres membres de la communauté internationale et a pris l’initiative d’impliquer pleinement la jeunesse dans les activités préparatoires, d’où la tenue de ce forum des jeunes.

Le Forum a vu la participation de M. Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies ; M. Khadim DIOP, Président du Conseil National de la Jeunesse ; M. Mor Khoudia GUEYE, Secrétaire Général du ministère de la Jeunesse ; M. Mame Ngor DIOUF, Secrétaire Général du MFFGPE, et de Mme Oulimata Sarr, Directrice Régionale de ONU Femmes.

ADVERTISEMENT

L'événement a pu galvaniser l’action de la jeunesse en faveur des droits des femmes et des filles. L’occasion a été saisie pour partager avec les jeunes le contenu des 3 coalitions auxquelles le Sénégal a adhéré, à savoir :

  • La violence basée sur le genre
  • La Justice et droits économiques
  • Les technologies et innovations pour l'égalité des sexes 

Mme Oulimata Sarr, Directrice Régionale de ONU Femmes pour l’Afrique de l’ouest et du Centre a encouragé les jeunes participants en ces termes : : "Les jeunes filles, vous devez vous engager vous assurer que vous êtes représentées dans les instances de décision, voire diriger certaines institutions. Il y a des personnes à travers le monde, qui sont convaincues qu'une jeune fille ne doit pas aller à l'école. Vous êtes donc privilégiées, vous avez un mandat de représentation de toutes celles qui n’ont pas votre chance"

S’adressant aux jeunes, M. Khadim Diop, Président du Conseil National de la Jeunesse du Sénégal a rappelé : Au-delà des textes ratifiés et des engagements gouvernementaux, notre constitution garantit l'égalité des genres. Tous les textes de droits de l'homme, nationaux, régionaux, continentaux et internationaux sont disponibles. Vous devez les connaître, vous les approprier et les défendre

Constitués en groupe de discussions, les 200 jeunes participants au Forum ont pu, au sortir de la journée de réflexion faire des recommandations phares, à savoir entre autres :

  • La mise en place et le renforcement des structures de prise en charge holistique des Violences Basées sur le Genre dans toutes les localités du Sénégal ;
  • Le financement et le soutien des initiatives au niveau communautaire dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises ;
  • La promotion des programmes d’enseignements des TICs de l’entreprenariat, du leadership et du développement personnel en français et en langues locales ;
  • La mise en place d’avantages fiscaux pour les entreprises fondées par des femmes de tous secteurs d’activités confondus en leur offrant un accompagnement spécial dans l’insertion et/ou l’implémentation de leurs entreprises.

Cette journée conviviale d’échanges a aussi été ponctuée de prestations d’artistes comme Amira Abed, Jah Man Xpress, le groupe Bideew Bu bess, Moona, ainsi que d’autres jeunes talents : Slameurs et graphistes qui ont aussi tenu à exprimer à travers leur art leur engagement pour la cause des femmes et des filles.

Pour en savoir plus et participer au Forum Génération Egalité, visitez le site https://forum.generationequality.org/fr

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT