200 migrants clandestins interceptés en juin

La gendarmerie a interpellé au mois de juin 2023 deux cent migrants clandestins qui tentaient de rejoindre l'Europe via la mer.

The 85 rescued migrants had come from Senegal, Mali, Ivory Coast and Sudan -- among them five women and 15 children, the youngest aged one

C'est le Haut commandement de la gendarmerie nationale qui a donné ces chiffres. Le nombre de candidats à l’émigration clandestine au Sénégal ne cesse d'augmenter. La gendarmerie révèle qu'au mois de juin dernier, plus de 200 jeunes candidats à l'émigration ont été interpellés.

"Le renforcement des dispositifs de surveillance mis en place a permis à la gendarmerie de démanteler un autre réseau d'organisateurs convoyant une cinquantaine de migrants qui avaient planifié leur voyage depuis la Gambie. Ils travaillaient en collaboration avec un organisateur sénégalais", indique la note, qui précise que la destination finale de ces candidats était l'Espagne. La gendarmerie invite la population à redoubler de vigilance afin de "combattre ce fléau".

Mardi dernier, une pirogue en partance pour l’Europe a été immobilisée à Saly Portudal (Mbour). Plus de 50 personnes étaient à bord de l’embarcation. Leur projet de rallier le Vieux Continent par la mer, clandestinement, tombe ainsi à l’eau. Ils ont été acheminés au commissariat de Saly.

Le département de Mbour constitue une zone de départ importante, peut-être l'une des zones les plus importantes du trafic des migrants et de la traite des personnes. Quarante-deux filières structurées de trafic de migrants par voie maritime, 84 réseaux d'émigration illégale par voie aérienne et trois par voie terrestre ont été neutralisés.

Cent cinquante-et-une officines de fabrication de faux documents et huit réseaux de traite de personnes ont été démantelés, et 2 278 individus ont été interpellés, dont 505 déférés devant la justice.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT