74 journalistes tués en janvier 2022

2022 est (déjà) l'année la plus meurtrière jamais enregistrée pour la profession de journalisme.

Journaliste

Selon un rapport de l'Unesco, les meurtres de journalistes dans le monde restent encore impunis dans la très grande majorité des cas. En 2022, le taux d’impunité dans le monde a été de 86%, contre 89% en 2018. Sur les dix dernières années, cela représente toutefois une baisse de 9 points. Bien qu’elle reste à un niveau inacceptable, l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes a continuellement diminué, de 3% au total depuis 2018, première année de la précédente biennale.

ADVERTISEMENT

Mais selon l’Unesco cette baisse n’en reste pas moins « très insuffisante pour enrayer la spirale de la violence ».

L’UNESCO continue donc d’observer une tendance à la hausse des cas résolus dans le monde, passant de 11% en 2018 à 14% en 2022. « Il est tout aussi choquant de constater que, même si nous avons observé une légère amélioration depuis 10 ans, près de neuf meurtres de journalistes sur 10 ne sont pas élucidés », a déclaré dans un communiqué, Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, à l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes.

« En dépit de ces efforts, les meurtres de journalistes se poursuivent à un rythme alarmant », a-t-elle ajouté. Sur la période 2020-2021, 117 journalistes ont été tués du fait de leur emploi, soit le chiffre le plus faible depuis la première publication en 2008 de ce rapport par l’UNESCO.

Ces deux années ont connu le plus faible nombre de décès de toutes les périodes de référence depuis la première publication de ce rapport en 2008. L’année 2021 affiche d’ailleurs le nombre de décès annuels le plus bas depuis 14 ans, avec 55 assassinats. Selon l’Observatoire de l’UNESCO, depuis 2012, 955 journalistes ont perdu la vie. 74 personnes ont été tuées depuis janvier, faisant déjà de 2022 l’année la plus meurtrière depuis 2018.

Sur les deux années passées, les régions les plus meurtrières pour les journalistes ont été l’Amérique latine et les Caraïbes (38%), et dans l’Asie-Pacifique (32%). En outre, la part des femmes parmi les journalistes tués a presque doublé en 2021, passant à 11% contre 6% l’année précédente.

Par ailleurs, l’UNESCO pointe le fait qu’il n’y a pas de lieu sûr pour les journalistes. En effet, seuls 36% des journalistes ont été tués dans des pays en proie à des conflits armés en 2021, alors que 64% des meurtres de journalistes se sont produits dans des pays n’étant pas confrontés à ce type de conflit.

Le rapport note en revanche une hausse sensible du nombre de journalistes tués lors d’émeutes ou de manifestations : six pour la période 2020-2021 contre trois pour la période 2016-2017. D’une manière générale, la plupart des meurtres ont eu lieu en dehors de leurs salles de rédaction. Sur les 117 tués en 2020-2021, 91 d’entre eux (soit presque huit sur dix) l’ont été en dehors des heures de travail, à leur domicile, dans leur véhicule ou dans la rue par exemple, et non dans le cadre d’une mission spécifique.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

ADVERTISEMENT