A quand le deuil national rédempteur ?

A quand le deuil national rédempteur ?

Une pirogue avec des pêcheurs de Yoff

Je suis triste d’ouvrir mon blog dans le tout nouveau site de Jóg ngir Senegaal par une chronique d’inspiration nécrologique.

Actualité oblige !

Comment rester indifférent à la série noire des naufrages dans les océans ? Comment oublier les terribles images diffusées en boucle de ces milliers de jeunes sacrifiés en quête, pourtant, d’un avenir meilleur ? Leur sacrifice devrait hanter nos consciences ! Pour ceux à qui il en reste bien évidemment !

Comment faire la sourde oreille lorsque notre quotidien est envahi par les sanglots du désespoir de la jeunesse de notre pays ?

Comment vivre en apnée face à la cruelle banalisation du chavirement d’embarcations bondées de jeunes gens et même désormais, d’enfants au sein de leurs mères ?

ADVERTISEMENT

Face au mur, sans perspectives, dressé devant leurs légitimes ambitions, il ne reste que l’horizon marin et son infinitude pour donner du sens à ce qui reste comme foi, et comme espérance, à ces jeunes gens sensés porter les bourgeons de l’avenir de notre Nation. Leur suicide est en fait notre mort. Lente mais inexorable. Allons-nous regarder, impassibles, ce génocide se poursuivre ?

En vérité, l’équation du sous-développement est une somme de paradoxes qui allient l’absurde et l’incompétence à la carence de vision et d’ambition. Comment comprendre que des pays outrageusement dotés de ressources naturelles et minières mais aussi humaines et intellectuelles, peinent à imaginer, et à mettre en œuvre, des stratégies adéquates pour sortir de la misère et se développer ?

La médiocrité de ceux qui prétendent à nous diriger, enveloppée dans un verbiage indigent et creux, ne fait plus recette.

Interpellation publique aux politiciens :

« Si vous êtes si intelligents et bien formés, transformez donc notre pays en un lieu de paix et de prospérité. Un endroit où il fait bon vivre. Mais arrêtez de nous promettre un avenir que notre présent n’annonce pas. »

En février prochain, disons non à une autre arnaque électorale.

Citoyens mobilisons-nous !

Nanu jóg ngir Senegaal !

Amadou Tidiane Wone

Écrivain, éditeur et panafricaniste. Ancien ministre de la Culture et ancien Ambassadeur du Sénégal au Canada.

Clause de non-responsabilité : les points de vue exprimés par l'auteur ne reflètent pas nécessairement les opinions, les points de vue et la ligne éditoriale de Pulse Sénégal.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT