Cheikh Bara Ndiaye est libre

Cheikh Bara Ndiaye recouvre la liberté.

Cheikh Bara Ndiaye

Le chroniqueur de Walfadjri vient de bénéficier d'une liberté provisoire assortie d'un contrôle judiciaire. Selon son avocat Me Moussa Sarr, Cheikh Bara Ndiaye est libéré, mais il y a 4 conditions qui ont été retenues : il doit s'abstenir de parler du dossier pour lequel il est emprisonné, l’interdiction de sortir du territoire sans autorisation, il doit aussi informer de tout changement de domicile et enfin, émarger un fois par mois au niveau du tribunal.

Le juge d'instruction avait rendu une ordonnance de restitution des trois portables du chroniqueur de Walf Tv. Rappelons que les téléphones portables du marabout chroniqueur qui ont été réquisitionnés n’ont « rien révélé ». En clair, rien de compromettant n’a été trouvé sur ses téléphones. D'après son avocat Me Moussa Sarr, ces appareils cellulaires de Cheikh Bara Ndiaye étaient confisqués et mis sous scellés dans le cadre de la présente procédure.

Cheikh Bara Ndiaye, le marabout chroniqueur a été inculpé et placé sous mandat de dépôt, pour atteinte à la sureté de l’Etat et accusé d’être l’instigateur de plusieurs saccages à Dakar et à Touba. Il a été entendu hier lundi dans le fond du dossier.

Selon l'enquête de la Sûreté urbaine, Cheikh Bara Ndiaye fait partie des personnes identifiées comme souteneurs du parti Pastef et reste un acteur majeur dans l’instrumentalisation des manifestants à s’adonner à des actes de pillages et de saccages des biens publics et privés.

La police a indexé dans son enquête, Cheikh Bara Ndiaye, comme un des principaux instigateurs des manifestations à Dakar et dans plusieurs villes du Sénégal. L’enquête note qu’il remettait de l’argent à ses poulains El Hadji A Loum.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT