Dakar-Bamako : de faux médicaments saisis aux Baux Maraîchers

Un réseau de trafic international de médicaments pharmaceutiques sur l'axe Dakar-Bamako a été démantelé, mercredi 17 aout 2020, vers 20h, à la gare routière des Baux Maraîchers de Pikine

gare routière baux maraichers

Le convoi d’une importante quantité de médicaments pharmaceutiques de Dakar vers Bamako a été intercepté par les éléments du commissariat de Pikine à la gare routière des Baux maraîchers de Pikine. L’opération a été commandée par un pharmacien malien du nom de S. Fofana pour un trafic international de médicaments dans le marché noir.

Tout commence, selon Les Echos, par la dénonciation anonyme d’un individu suspect, qui embarque à la gare routière des Baux Maraîchers, des cartons de médicaments d’origine douteuse à bord d’un véhicule de type Toyota en partance pour Bamako. Ainsi, les policiers débarquent sur les lieux, localisent la Toyota et interpellent le chauffeur nommé M. Sylla. Qui se trouve être un ressortissant malien. Cuisiné, Sylla plaide non coupable et affirme que lesdits médicaments lui ont été confiés par un client du nom d’A. Diallo, dans le but de les acheminer dans son minibus à Bamako auprès d’un pharmacien du nom de S. Fofana.

Sylla coopère avec les agents de terrain et permet d’appréhender son client nommé A. Diallo. Qui avoue être le propriétaire du lot de médicaments pharmaceutiques constitués de 20 cartons de Cac 1000 contenant chacun 80 boîtes. Il affirme s’être approvisionné auprès d’un individu à Kër Serigne Bi à Dakar centre ; un individu qu’il indique avoir croisé par hasard dans les dédales du lieu de commerce. Toutefois, Diallo déclare avoir satisfait la commande du pharmacien malien S. Fofana qui, selon lui, lui aurait envoyé depuis le Mali la somme d’un million 800 mille francs Cfa pour l’acquisition dans le marché noir des produits pharmaceutiques. Un achat qui s’est effectué sans délivrance d’une facture.

Diallo a disculpé le chauffeur-convoyeur de la marchandise M. Sylla et confirmé la déposition sur procès-verbal de celui-ci, qui soutient avoir embarqué le colis dans son véhicule minibus sans connaître la nature. Diallo dira avoir payé 100.000 francs à Sylla pour acheminer les médicaments jusqu’à son destinataire S. Fofana. Suffisant pour que le parquet de Pikine/Guédiawaye ordonne la remise en liberté du chauffeur M. Sylla. Tandis que le nommé A. Diallo a été placé en garde à vue. Il a été présenté, hier, devant le procureur pour trafic international de médicaments.

ADVERTISEMENT

Le véhicule minibus a été immobilisé au commissariat de police. Les cartons de médicaments ont été mis sous scellés pour les besoins de l’enquête.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT