Fête de l'Aïd al-Adha dans le monde, tour d’horizon

Des millions de musulmans à travers le monde ont célébré, samedi, l'Aïd al-Adha, appelé aussi Aïd El Kebir ou Tabaski. Petit tour d’horizon.

tabaski

Si une grande partie des pays asiatiques, notamment l'Indonésie, le Pakistan et l'Inde, observera l'Aïd Al-Adha ce dimanche, d’autres musulmans à travers le monde, notamment aux États-Unis, en Afghanistan, en France, en Libye, en Égypte, au Kenya et au Yémen, ont célébré l'une des plus grandes fêtes du calendrier islamique ce samedi.

Connue sous le nom de « fête du sacrifice », elle est célébrée chaque année en même temps que le pèlerinage à la Mecque. Cette fête a lieu au lendemain du grand rassemblement des pèlerins sur le Mont Arafat où le Prophète a donné son sermon d’adieu aux musulmans qui l’accompagnaient lors de son pèlerinage.

L'Aïd al-Adha se caractérise par son aspect festif. C'est un grand moment de partage. Il est d’usage de partager la viande en trois parties : la première revenant à la famille, la deuxième aux amis, connaissances ou voisins et la dernière doit être donnée aux pauvres en guise d’aumône.

Cependant, cette année, la fête se heurte à la conjoncture consécutive à la guerre russo-ukrainienne. Ce conflit a fait grimper les prix des denrées alimentaires. Le Proche et le Moyen-Orient sont l’une des parties du monde les plus affectées. Beaucoup disent qu'ils n'ont pas les moyens d'acheter un mouton pour le sacrifice.

ADVERTISEMENT

En Afghanistan, l'inflation et la situation économique désastreuse qui a suivi la prise du pouvoir par les Talibans ont rendu l'accès aux moutons difficile.

« Tout le monde veut sacrifier un animal au nom d'Allah, mais ils ne peuvent pas le faire en raison de leur précarité », s’est confié Mohammad Nadir à US News qui l’a trouvé dans un marché de Mazar-e-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan.

En Palestine, la célébration de Aïd El Kebir constitue une véritable bouffée d’oxygène en raison de la situation sécuritaire qui prévaut dans le territoire. À l’instar de Ramallah, le camp de réfugiés d'al-Shati, dans l'ouest de la bande de Gaza, s’est aussi joint à la fête.

Dans l'État de New York, les musulmans se sont rassemblés au Front Park de Buffalo pour célébrer l'Aïd al-Adha. « Jill et moi adressons nos salutations les plus chaleureuses aux musulmans des États-Unis et du monde entier qui célèbrent l'Aïd al-Adha », a déclaré le président Joe Biden dans un communiqué.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT