Hôpital Le Dantec : la vente des 3ha suspendue ?

La vente annoncée de 3 ha du foncier de l’hôpital Aristide le Dantec pour financer sa reconstruction n'a pas abouti. Du moins, pour l’instant…

Hopital Aristide Le Dantec

Le Président Macky Sall avait annoncé le début de la reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec sur son site actuel et la vente d'une partie de l'assiette foncière dudit hôpital à des Indiens pour une valeur de 150 milliards FCFA, en vue d’y ériger des immeubles à grand standing. Si le processus a été bouclé, le Président Sall n’a pas encore donné suite à la cession, préférant sans doute éloigner la clameur qui avait qui avait accompagné cette décision.

L'avis de vente, piloté par le Fonds souverain d’investissement (Fonsis), a été clôturé depuis le 30 juin dernier, rapporte Le Quotidien. Six mois après le début des travaux, c’est le statu quo sur la cession « d’un immeuble d’une contenance de 3 ha situé dans la zone B » du site en question, indique ce journal. Si la liste des soumissionnaires a été envoyée à la Présidence depuis plus de trois mois, il n’y a aucun adjudicataire pour l’instant. Ce qui pousse nos confrères à se demander si le président Sall aurait renoncé à la vente de cet espace ?

Il y a six mois, l’Hôpital Aris­tide le Dantec a été rasé. Un centre hospitalier ultra moderne est en train de s’élever à la place avec la promesse de revalorisation des offres de soins.

À signaler que la fermeture de l'hôpital Aristide est au cœur d'un procès devant la Chambre correctionnelle de Dakar. En effet, la société GENITEC (Générale d'ingénierie et de technologie), dont l'avocat est Me Ousmane Sèye a porté porté plainte contre le directeur de l'hôpital Le Dantec, Babacar Thiandoum et l'Etat du Sénégal. GENITEC déclare qu'elle avait signé avec la direction de l'hôpital un contrat commercial relatif à la reconstruction dudit l'hôpital. Le marché de reconstruction est confié au Group Quantum à travers un marché de gré à gré de 94 milliards FCFA.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT