Infrastructures

La sécurité du TER renforcée après le sabotage du réseau

Après le sabotage des câbles du Ter au niveau de la zone de la forêt de Mbao, un nouveau déploiement sécuritaire a été mis en place. C’est ce qu’a indiqué le Directeur Général de Senter.

TER de Dakar

En collaboration avec la Gendarmerie nationale, la Direction de la Senter (Société nationale du train express régional) a renforcé la surveillance dans la zone de la forêt de Mbao où s'était produit l'incident.

"Les gendarmes ont renforcé la surveillance avec des chiens. Ils font plus de rondes surtout au niveau de la forêt de Mbao où s'était produit l'incident", a informé le Dg de la Senter joint au téléphone par nos confrères de l’Observateur. La vidéo surveillance, aussi, est renforcée. La Direction de la Senter a installé des caméras de surveillance supplémentaires au niveau de la zone selon Abdou Ndéné Sall qui souligne que des mesures nécessaires ont été prises pour que ce type d'incident ne se reproduise plus.

"C'est dangereux même pour les gens qui essaient d'y accéder parce que nous avons à l'intérieur de la zone de l'électricité avec au moins 25 000 volts. On a renforcé la clôture en barbelés pour rendre plus difficile l'accès au niveau de la plateforme ferroviaire", a indiqué Sall.

Sur l'enquête relative à l'incident de sabotage des câbles du Ter, le Directeur général de la Senter informe que l'enquête suit son cours. Selon lui, les enquêteurs sont en train de faire leur travail. "Nous ne pouvons pas en parler. Nous laissons la gendarmerie poursuivre son travail", a-t-il déclaré.

ADVERTISEMENT

Le 9 mai 2022, le trafic du Ter a été fortement perturbé alors que des câbles de signalisation avaient été sectionnés. Des individus mal intentionnés ont coupé les câbles de la ligne communication du Ter au niveau de la forêt classée de Mbao. Les malfrats se sont servis d'outils tels qu'une scie à métaux et un coupe-coupe pour accomplir leur forfait.

Une situation qui avait poussé le ministre de l'intérieur à annoncer une traque contre les coupables de ce délit. Antoine Félix Diome assurait que ces actes ne resteront pas impunis : "les auteurs vont être identifiés, traqués, arrêtés et livrés à la justice", avait-il promis.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Eboulement à Saraya : trois orpailleurs perdent la vie

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Ndiaganiao : Youssou Faye vole 30 poulets et se retrouve en prison

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

ADVERTISEMENT