La sécurité du TER renforcée après le sabotage du réseau

Après le sabotage des câbles du Ter au niveau de la zone de la forêt de Mbao, un nouveau déploiement sécuritaire a été mis en place. C’est ce qu’a indiqué le Directeur Général de Senter.

TER de Dakar

En collaboration avec la Gendarmerie nationale, la Direction de la Senter (Société nationale du train express régional) a renforcé la surveillance dans la zone de la forêt de Mbao où s'était produit l'incident.

"Les gendarmes ont renforcé la surveillance avec des chiens. Ils font plus de rondes surtout au niveau de la forêt de Mbao où s'était produit l'incident", a informé le Dg de la Senter joint au téléphone par nos confrères de l’Observateur. La vidéo surveillance, aussi, est renforcée. La Direction de la Senter a installé des caméras de surveillance supplémentaires au niveau de la zone selon Abdou Ndéné Sall qui souligne que des mesures nécessaires ont été prises pour que ce type d'incident ne se reproduise plus.

"C'est dangereux même pour les gens qui essaient d'y accéder parce que nous avons à l'intérieur de la zone de l'électricité avec au moins 25 000 volts. On a renforcé la clôture en barbelés pour rendre plus difficile l'accès au niveau de la plateforme ferroviaire", a indiqué Sall.

Sur l'enquête relative à l'incident de sabotage des câbles du Ter, le Directeur général de la Senter informe que l'enquête suit son cours. Selon lui, les enquêteurs sont en train de faire leur travail. "Nous ne pouvons pas en parler. Nous laissons la gendarmerie poursuivre son travail", a-t-il déclaré.

Le 9 mai 2022, le trafic du Ter a été fortement perturbé alors que des câbles de signalisation avaient été sectionnés. Des individus mal intentionnés ont coupé les câbles de la ligne communication du Ter au niveau de la forêt classée de Mbao. Les malfrats se sont servis d'outils tels qu'une scie à métaux et un coupe-coupe pour accomplir leur forfait.

Une situation qui avait poussé le ministre de l'intérieur à annoncer une traque contre les coupables de ce délit. Antoine Félix Diome assurait que ces actes ne resteront pas impunis : "les auteurs vont être identifiés, traqués, arrêtés et livrés à la justice", avait-il promis.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

MMA : Bombardier face à Stifler le 9 juillet

MMA : Bombardier face à Stifler le 9 juillet

Quand Beyoncé invite ses fans à démissionner...

Quand Beyoncé invite ses fans à démissionner...

Voici le top des signes astro qui ont le plus d’égo

Voici le top des signes astro qui ont le plus d’égo

Lycée de Yoff : des casses pour célébrer la fin de l'année scolaire

Lycée de Yoff : des casses pour célébrer la fin de l'année scolaire

Sénégal : la masse salariale monte à 903 milliards FCFA

Sénégal : la masse salariale monte à 903 milliards FCFA

Le Sénégal lève encore 117 milliards Fcfa

Le Sénégal lève encore 117 milliards Fcfa

Un 12e 'Gaindé', bloqué à l’aéroport d’Alexandrie, expulsé à Dakar

Un 12e 'Gaindé', bloqué à l’aéroport d’Alexandrie, expulsé à Dakar

Elim. Mondial 2023 : les Lions perdent la tête à Alexandrie

Elim. Mondial 2023 : les Lions perdent la tête à Alexandrie

Sabodala : 12 tonnes d’or et une tonne d’argent extraites en 2021

Sabodala : 12 tonnes d’or et une tonne d’argent extraites en 2021