Mbour : Il séquestre une mineure de 15 ans et couche avec elle pendant 3 jours

Les faits se sont déroulés le lundi 12 février 2024.Après une dispute avec sa mère, la jeune fille de 15 ans A. Mbengue qui vit avec ses parents à Saly a fugué et s’est réfugiée chez le boutiquier A. Kane.

Viol

Voulant la rassurer, le boutiquier de 38 ans propose d’héberger la jeune fille en attendant de régler son différend avec sa mère. Dans le désarroi, la jeune fille accepte la proposition de ce dernier sans aucune difficulté. N’ayant pas de nouvelle de sa fille qui n’est pas rentrée depuis quelques jours, la mère de la jeune fille se lance à sa recherche sans succès.

Selon nos confrères du journal l’Observateur qui donnent l’information, trois (03) jours durant, A. Kane qui a hébergé la fille dans sa chambre a entretenu régulièrement des rapports sexuels avec elle. C’est seulement le jeudi, 15 février, que le boutiquier a mis la jeune fille dehors après avoir satisfait sa libido pendant trois (3) jours.

Elle a été abandonnée dans une des ruelles de leur quartier par sa mère. Pressée de questions, la jeune fille avoue la vérité à sa maman. Sans tarder, la dame l’a conduit au commissariat urbain de Saly Portudal où la fille a raconté son séjour rythmé d'activité sexuelle de trois (3) jours chez le boutiquier.

Le présumé violeur a été cueilli et conduit dans les locaux de la police suite à la plainte déposée par la mère de la victime. Il a reconnu devant les enquêteurs toutes les accusations de la fille portées sur sa personne. Il a expliqué avoir retenu la jeune file avec qui il a entretenu à plusieurs reprises des rapports sexuels. Pour sa défense, le boutiquier A. Kane se justifie pour la bonne et simple raison qu’il est amoureux de la jeune fille .

Poursuivant, le boutiquier révèle que c’était pas la première fois qu’il entraîne des relations sexuelles avec la jeune fille “depuis juin 2023, j’entretiens des relations sexuelles avec A. Mbengue et à la suite de chaque ébat sexuel, elle faisait le ménage dans ma boutique et ma chambre avant de regagner le domicile de ses parents”. a-t-il expliqué. Le boutiquier a été déféré vendredi au parquet de Mbour ou un mandat de dépôt lui a été décerné.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT