Un jeudi macabre : quatre morts en 24 heures

La journée du jeudi 27 octobre 2022 aura été particulièrement macabre. Quatre décès ont été dénombrés entre Dakar et Ziguinchor.

meurtre

Un homme meurt noyé dans le basin de Diamalaye

Les découvertes macabres s’enchainent. Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé dans le bassin de Diamalaye 2 situé dans la commune de Malika, ce jeudi. « A notre grande surprise quand nous nous sommes réveillés, nous avons découvert notre oncle mort dans le bassin de Diamalaye 2 à Malika », a indiqué un témoin dans l’édition 12 heures de la RFM. Par contre, les riverains pointent du doigt « les travaux de canalisation qui sont en cours ». Selon eux, aucun des quatre bassins de la localité n’est clôturé. D’ailleurs, ils rappellent qu’il y a trois jours un « charretier est tombé sur le bassin et son cheval est mort sous le coups ».

Un enfant de 5 ans péri dans une carrière

Un cas de noyade atterre Ziguinchor. C'est à Mpack que le drame a eu lieu hier. Ibou, un enfant âgé entre 4 et 5 ans selon un de ses oncles, s'est noyé dans une carrière à Mpack frontière. Aucune précision sur l'heure et les personnes avec qui l'enfant était. Par ailleurs, la source souligne que le drame serait survenu à l'occasion d'une baignade non surveillée.

Un agent de Promovilles meurt électrocuté

Un agent de Promovilles est décédé dans des cirocnstances atroces. Il est mort électrocuté ce jeudi à Dialégne dans la commune Kaolack. D’après les précisons de la Senelec qui rapporte l’incident, la victime fait partie des jeunes qui ont été recrutés dans le cadre du projet de pavage des grandes artères de Kaolack, initié par l’État. Même si la victime a été tuée par un poteau électrique en béton, qui lui est tombé sur la tête avant qu’il ne succombe à ses blessures, la Senelec a précisé dans son communiqué que c’est une machine Poquelin qui a heurté le poteau. Le chef d’agence de la zone centre de Senelec a rappelé que ledit poteau n’était pas alimenté. Rappelons que le drame s’est passé à Dialégne devant le bloc scientifique et technique Joseph Turpin.

Une lycéenne se tue par pendaison

Une jeune lycéenne a été retrouvée morte par pendaison, ce jeudi, à Bagadadji, une localité de la commune de Bambaly, dans le département de Sédhiou (sud). La victime, Solo Tecagne, était en classe de Terminale au lycée Balla Moussa Daffe de Kolda. Elle est retrouvée pendue dans une chambre de la maison familiale. ‘’La victime était une jeune fille calme, travailleuse et studieuse’’, renseignent des personnes dans son entourage. Des témoignages concordants semblent accréditer la piste du suicide dont on ignore encore les raisons. Une enquête a été ouverte.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le message fort de Sadio Mané après l'élimination du Sénégal

Le message fort de Sadio Mané après l'élimination du Sénégal

L'Angleterre surclasse le Sénégal et file en quarts

L'Angleterre surclasse le Sénégal et file en quarts

CdM : Mbappé envoie la France en quarts !

CdM : Mbappé envoie la France en quarts !

Le marabout de Pogba pour envouter Mbappé est un Sénégalais

Le marabout de Pogba pour "envouter" Mbappé" est un Sénégalais

Evra se moque de Suarez sur les réseaux sociaux

Evra se moque de Suarez sur les réseaux sociaux

Affaire Amy Ndiaye : les deux députés de PUR arrêtés

Affaire Amy Ndiaye : les deux députés de PUR arrêtés

Mondial 2020 : l'Albiceleste est en quarts

Mondial 2020 : l'Albiceleste est en quarts

MMA : Reug Reug a battu l’Ouzbek Jasur

MMA : Reug Reug a battu l’Ouzbek Jasur

Connexion internet : le Sénégalais utilise 3,41Go par mois

Connexion internet : le Sénégalais utilise 3,41Go par mois