Onze (11) jeunes, originaires de la commune de Boutoupa Camaracounda, dans le département de Ziguinchor, sont victimes d’une attaque armée de la part des éléments supposés appartenir au Mouvement des forces démocratique de la Casamance (Mfdc). Deux d’entre eux sont portés disparus. Des témoins sur place renseignent que l’armée est entrée en faction pour trouver ces jeunes disparus.

D’après plusieurs sources, dès que le groupe de jeunes est entré dans la forêt classée de Blaz, des éléments armés on commencé à leur tirer dessus.

Cette localité située sur la frontière avec la Guinée Bissau et supposée être un fief du MFDC.