Mondial Qatar 2022 : les regrets de l'ancien président de la Fifa, Sepp Blatter

Dans un entretien accordé mardi au journal suisse Tages Anzeiger, l’ex-président de la FIFA Sepp Blatter a dit avoir regretté le choix du Qatar pour la Coupe du monde 2022. Selon lui, c’était « une erreur ».

Sepp Blatter assiste à une conférence de presse à Jérusalem, le 19 mai 2015 / TV5.

Ce mardi 8 novembre 2022, l'ancien président de la FIFA, Sepp Blatter, a avoué que la décision d'attribuer l’organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar était une « erreur ». Il était président de l'instance dirigeante du football mondial lorsque le Qatar s'est vu attribuer le tournoi en 2010.

ADVERTISEMENT

« C'est un pays trop petit. Le football et la Coupe du monde sont trop grands pour lui (…) et j’en portais à l’époque la responsabilité en tant que président de la FIFA », a-t-il déclaré.

Initialement, le comité exécutif de la FIFA avait voulu attribuer la Coupe du monde 2018 à la Russie et celle de 2022 aux États-Unis. Pour le Suisse âgé aujourd’hui de 86 ans, « Cela aurait été un geste de paix si les deux adversaires politiques avaient organisé la Coupe du monde l’un après l’autre ».

Depuis lors, l'émirat du Golfe continue de faire l'objet de critiques concernant le respect des droits de l'homme et le traitement des travailleurs migrants. Là-dessus, M. Blatter a déclaré que la FIFA avait revu les critères employés pour sélectionner les pays hôtes en 2012 après que des inquiétudes ont été soulevées quant au traitement des travailleurs migrants construisant les stades de la Coupe du monde au Qatar.

ADVERTISEMENT

« Depuis lors, les considérations sociales et les droits de l'homme sont pris en compte », a-t-il avoué.

Le Qatar et la Russie ont toujours nié ces accusations.

Pour rappel, en 2015, Blatter qui a passé 17 ans à la présidence de la FIFA a été contraint de démissionner à la suite d'allégations selon lesquelles il aurait illégalement organisé un transfert de 2,19 millions de dollars à l'ancien président de l’UEFA, Michel Platini.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT