Cette fois, c'est le psoas droit. Après la cuisse, la cheville, le pied et même la Covid-19, c'est une nouvelle partie du corps d'Eden Hazard (30 ans) qui le lâche alors qu'il disputait samedi contre Elche (2-1, 27e journée de Liga) ses premières minutes en compétition depuis fin janvier. Une véritable malédiction pour le Belge, victime de sa 10e blessure dans la capitale espagnole, et pour tout le Real Madrid, qui a énormément investi sur son transfert en provenance de Chelsea à l'été 2019 (entre 100 et 160 M€ selon les sources).

Zinedine Zidane, qui avait espéré que «l'année 2021 serait celle d'Eden Hazard», n'a pu que regretter cette nouvelle absence ce lundi en conférence de presse de veille de 8e de finale retour de Ligue des Champions contre l'Atalanta. Le technicien madrilène a dû faire face à cinq questions au sujet du Diable Rouge, qui n'a joué que 36 matches toutes compétitions confondues depuis son arrivée, sans réellement pouvoir répondre. «Il ne sera pas là, je ne peux pas l’expliquer, pas en condition pour le match de demain, j’espère que ça ne durera pas longtemps», a-t-il lancé, balayant un éventuel problème au sein du département médical, avant de poursuivre.

Zidane cherche des explications

«Il se passe quelque chose, il s’est rarement blessé avant, c’est nouveau pour lui, je ne peux rien expliquer de plus, on le soutient, on veut qu’il soit bien, on veut l’aider. J’espère qu’il reviendra bientôt. (...) Que puis-je dire de plus ? Rien. Ce qu’on veut, c’est aider Eden, tous. Je ne sais pas si ce sera avec moi sur le banc ou pas, il a un long contrat, ce que je veux, c’est que les gens voient vraiment comment Eden joue. Ça arrivera tôt ou tard, j’en suis sûr», a-t-il assuré, demandant encore un peu de patience à ses socios.

«Qu’ils soient patients. Notre public doit attendre, on sait quel joueur il est, nos socios veulent le voir jouer, comme le club, les joueurs, l’entraîneur, le staff, mais ce n’est pas le cas. Nous allons être patients et attendre», a expliqué un ZZ sur la même longueur d'onde que Karim Benzema (33 ans). «Il n’a pas de chance, je suis un peu triste, tout le monde sait qu’il est top et il ne peut malheureusement pas nous aider, lui aussi est triste. On est là pour l’aider aussi. On espère qu’il va bientôt récupérer. On espère qu’il va bientôt revenir, on a besoin de lui», a lâché KB9. Patience, encore et toujours…

Avec Footmercato