Émeutes au Sénégal : un gendarme tué par balle à Diamniadio

Les affrontements consécutifs à la condamnation d'Ousmane Sonko ont fait un nouveau mort parmi les forces de défense et de sécurité dans la soirée du vendredi. Il s’agit d’un gendarme qui a été tué par balle à Diamniadio.

Gendarmerie sénégalaise

D’après Seneweb, l'incident s'est produit hier soir lorsqu’un individu non identifié a ouvert le feu avant d'atteindre M. Sané. Le corps de la victime a été acheminé à Dakar pour les besoins de l’autopsie.

Une enquête est en cours pour arrêter l’auteur.

Pour rappel, après la condamnation de Ousmane Sonko, candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2024, à deux ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse », des manifestations meurtrières ont été signalées dans plusieurs villes du Sénégal.

Le bilan macabre de ces émeutes est passé de 9 à 16 morts en 48 heures.

Si l’opposant a été acquitté des faits présumés de viols et de menace de mort. Il devra en outre s'acquitter d'une amende de 600 000 F CFA. Par ailleurs, « La candidature d’Ousmane Sonko est hypothéquée », a déclaré Me Djiby Diagne, un de ses avocats alors que « la décision de l'arrêter ou pas dépend du ministère public », indique la robe noire.

ADVERTISEMENT

Certaines organisations telles que l'ONU et l’Union africaine ont également exprimé leur préoccupation face à la détérioration de la situation au Sénégal et ont appelé au respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT