Kaolack : 19 prostituées placées sous mandat de dépôt pour racolage et séjour irrégulier

A la suite d’une ronde, les éléments du commissariat central de Kaolack ont mis la main au centre- ville dix-neuf belles de nuit dont dix-huit d’entre elles sont de nationalité nigériane.

Des prostituées au Cameroun

Selon le journal Les Échos, qui donne l’information, les chefs d’accusation qui pèsent sur elles sont, entre autres, racolage et séjour irrégulier. Pour rappel, la commune de Kaolack a reçu dernièrement une vague de prostituées venues du Nigéria. Elles ont été toutes interpellées nuitamment devant un débit de boissons (bar), le jour de la coupure générale de l’électricité qui avait plongé tout le territoire dans le noir.

Dans un article publié ce vendredi, Pulse Sénégal est revenu sur l’arrestation d’une proxénète nigériane. Ometu A. NK., de son nom, a comparu devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des faits de trafic de migrants et proxénétisme.

Une des plaignantes a soutenu soutient qu'au moment d'arriver à Dakar, elle était enceinte, mais la proxénète l'a battue jusqu'à ce qu'elle perde son bébé. C'est ainsi qu'elle est partie se réfugier à Diamniadio, mais la prévenue l'a suivie jusque là-bas pour réclamer son argent. D'ailleurs, c'est ce jour-là qu'elle a été interpellée par les gendarmes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT