Tabaski : le sermon de Ousmane Sonko

Ousmane Sonko s'est adressé au Sénégalais via sa page Facebook. Le leader Pastef a a fait passer un message de paix au peuple qui s’apprête à célébrer la Tabaski, mais aussi pour annoncer son adresse aux Sénégalais après l’Aïd el-Kébir. Voici in extenso sa déclaration aux allures de prêche.

Ousmane Sonko

« Nous prions Dieu qu’IL nous permette de bien passer la fête de la Takaski, qu’IL facilite tout pour chaque musulman en ce mois béni. Nous savons que c’est une fête qui va avec des charges et dépenses. Ce n’est pas du gâchis, c’est Dieu qui nous le recommande. Mais que chacun le fasse selon ses moyens pour satisfaire sa famille, parce que le Sénégal traverse une situation économique difficile.

Depuis l’annonce de la Tabaski, nous ne cessons de recevoir des appuis financiers et des moutons. Nous rendons grâce à Dieu et remercions les Sénégalais pour ces gestes. Si je prends l’exemple de Serigne Abdou Mbacké dont les Sénégalais connaissent mes relations avec lui, beaucoup de moutons et enveloppes des Sénégalais sont passés par lui pour qu’il me les transmette.

C’est un geste qui m’a beaucoup touché. Ces Sénégalais savent que je ne manque pas de moyens pour me payer un mouton pour la Tabaski, mais ils l’ont fait par affection pour moi. Que Dieu les bénisse. Le Sénégalais ne connaît que le partage. Et tout le monde sait que la Tabaski est une fête de partage et de pardon. C’est pourquoi j’ai pris une petite partie de leurs dons et le reste je l’ai partagé avec mes compatriotes Sénégalais qui sont dans le besoin."

Adresse aux Sénégalais après la Tabaski.

« La Tabaski doit nous rapprocher davantage de Dieu et raffermir notre foi. C’est Dieu qui teste les hommes. Il l’a fait avec plusieurs Prophètes. S’il est une leçon à apprendre de la Tabaski : c'est croire. Si vous êtes sur le droit chemin, faites tous les sacrifices pour y rester. Vous ne devez avoir peur de rien, ni faire des calculs.

C’est ce que le Prophète Ibrahim et son fils Ismaël nous ont enseigné. Prier Dieu, jeûner, aller à la Mecque, tout ça c’est bien. Mais, je pense que ce qui est encore meilleur, c’est de souhaiter la paix à tout le monde et éviter tout ce qui peut mettre en danger la vie de quelqu’un, faire du mal à son prochain.

Que l’on se souhaite la paix et le bonheur et qu’on sache se pardonner. N’utilisons pas ce que Dieu a mis entre nos mains pour faire du mal aux gens. Évitons des querelles, évitons aussi de nous souhaiter le malheur. Des gens en arrivent à souhaiter à leur prochain la prison et même la mort.

Pis, outre, ils posent des actes pour détruire autrui. Je souhaite à tous de passer une bonne Tabaski dans la paix et le pardon. Après la fête, je m’adresserai aux Sénégalais pour parler de la situation du pays et de ce que nous projetons de faire. Je demande à toutes et à tous de rester debout et de croire au projet que nous avons pour l’émergence et le changement du Sénégal. Je vais revenir dans les détails sur ce qui s’est passé, et indiquer ce que nous comptons faire. Nous savons ce qui se passe et où les choses vont aboutir."

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Schumacher en couple avec un homme: le message émouvant de son fils

Schumacher en couple avec un homme: le message émouvant de son fils

Un membre des Forces spéciales de la Guinée arrêté  à Dakar

Un membre des Forces spéciales de la Guinée arrêté à Dakar

Mariage de Zeyna Ndour: le cadeau surprise de Viviane à Aby Ndour

Mariage de Zeyna Ndour: le cadeau surprise de Viviane à Aby Ndour

Un maire déféré pour falsification de documents administratifs et...

Un "maire" déféré pour falsification de documents administratifs et...

Les clients boudent les hôtels : le Juub Jubbal Jubbanti fait peur

Les clients boudent les hôtels : le "Juub Jubbal Jubbanti" fait peur

L'Argentine remporte sa 16e Copa dans une soirée chaotique

L'Argentine remporte sa 16e Copa dans une soirée chaotique

Imam expulsé de la France : la DIC n'a décelé aucune radicalisation

Imam expulsé de la France : la DIC n'a décelé aucune "radicalisation"

La Roja sacrée championne d’Europe

La Roja sacrée championne d’Europe

L'homme qui a tiré sur Donald Trump identifié

L'homme qui a tiré sur Donald Trump identifié